Rougaille de « Pilchards », les fameux « Harengs » en conserve, un délicieux classique de la cuisine mauricienne !

Le plat de prédilection de ma tante Kamini, j’en rêve parfois la nuit !

En ce moment, je crois que j’ai un peu le mal de pays, je pense beaucoup à ma famille, mes oncles, mes tantes et mes cousins ! Encore une fois, la cuisine pour moi, c’est la chose qui peut nous ramener des souvenirs lointains rien qu’en mangeant un bon plat et en fermant les yeux !

Kamini, c’est ma tante, la femme du frère de ma père Soondarum, je dirai même que ce sont mes deuxièmes parents car depuis que je suis toute petite, ils s’occupaient de moi tous les deux. Ils habitaient chez mon grand-père et ma grand-mère maternels et je faisais d’une pierre deux coups en allant tous les voir. Kamini est une grande cuisinière, elle a toujours fait en sorte que je mange à ma faim et faisais toujours ce que j’aimais à manger.

Eh non le jambon/coquillette, steak haché purée, cordons bleus et pâtes au beurre et au râpé, vous sont réservés à vous enfants français mais moi j’aimais des plats plus élaborés et comme tous mes autres cousins d’ailleurs. Chez nous, à l’île Mauirce, ce qui est bien c’est que l’on mange de tout et à n’importe quel âge.

Malheureusement, le rougaille Pilchard, je ne me souviens plus trop comment Kamini le faisait mais j’ai ma façon à moi de faire et ce n’est pas si mauvais. Elle me faisait souvent le rougaille avec de bons Rotis/Faratas chauds ! C’est un plat assez économique car c’est vrai que même si vous n’avez absolument pas de viande ni d’œufs, vous savez que vous avez vos conserves de Pilchard qui sont là et qui attendent d’être cuisinées.

Rougaille Pilchard

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 500g de Pilchards à la sauce tomate (2 boîtes ovales au moins, ici trouvées à Carrefour)
  • 4 tomates bien rouges réduites en purée/mixées (ici dans le Choppy)
  • 4 piments oiseau (facultatifs)
  • 1 oignon haché
  • 15 branches de thym frais
  • Sel & poivre
  • 1 carré de sucre
  • 1 cuillère à soupe de purée d’ail & gingembre

Préparation

1 – Faire revenir l’ail & gingembre et les oignons ensemble dans un peu d’huile végétale.

2 – Une fois que les oignons sont cuits, ajouter la purée de tomates, les piments, le sucre et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que la sauce devienne plus rouge et fasse des petites bulles orangées. Ajouter les branches de thym et remuer.

3 – Ajouter les Pilchards en faisant très attention qu’ils ne se cassent pas, saler & poivre. Bien les recouvrir de sauce tomate. Ajouter un petit verre d’eau et laisser réduire un peu et s’imprégner les Pilchards de sauce tomate.

4 – Pour décorer, parsemer de thym frais.

Cette rougaille peut-être mangée avec une bonne baguette de pain, des rotis/faratas ainsi qu’avec du riz basmati !

Rougaille Pilchard

 

Rougaille Pilchard

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

5 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Xano 24 mars 2020 at 16 h 49 min

    D’après les photos d’illustration, j’ai l’impression qu’il s’agit plus de sardines que de harengs. Mais si c’est bon, c’est l’essentiel …

    • @latelierdekristel
      Répondre @latelierdekristel 24 mars 2020 at 17 h 46 min

      Non non je vous assure que j’avais bien acheté des harengs mais cela dépend vraiment des marques de conserve que l’on prend ! J’ai eu la même impression que vous ! 😉

  • Avatar
    Répondre FFlorimond 7 avril 2020 at 19 h 58 min

    Lol.. Pilchards=sardines
    La preparation a l air simple mais neanmoins fameuse et depanante (-:

  • Avatar
    Répondre Blueberriesrush 9 juillet 2020 at 11 h 21 min

    Simple et efficace comme recette. Merci beaucoup Kristel.

  • Laisser un commentaire