Hakiens aux légumes et au poulet : la version mauricienne des nems mais en beaucoup plus croustillante !

Une recette savoureuse et très originale en entrée ou pour l’apéro !

Aïe aïe aïe ! Les Hakiens, vous connaissez ? Hmmm j’en doute fort ! Je pense que les nems oui car en France, on est envahis de nems n’est-ce pas ? J’aimais beaucoup cela au début mais après j’ai commencé à me poser la question de ce qu’il y avait là-dedans et j’ai même appris que ce n’était pas chinois mais vietnamien. Tout cela m’a vite calmée ! D’ailleurs manger un vrai nem fait par un Vietnamien n’a rien à voir avec un nem fait par un Chinois !

Bref, j’ai quitté mes Hakiens pour les nems et je vous avouerai que je les regrette fortement. À l’île Maurice, les Hakiens font partie de la culture du “snacking” chinois (pas le même chinois qu’ici bien sûr) ou c’est une spécialité que l’on retrouve uniquement dans des restaurants sino-mauriciens. Personnellement, lorsque j’étais encore à l’île Maurice, quand le midi je ne voulais pas manger un gros truc, je m’achetais toujours un, voire deux hakiens et les savourais à pleines dents. Un beau mariage entre les légumes râpés et le poulet ! Parfois j’en prenais même au poisson ! Je me souviens, c’est toujours lorsque j’allais à Port-Louis que j’en prenais, c’est là-bas que l’on peut trouver notre “China town” et plein de merveilleuses chose à déguster. N’hésitez pas à tester des “bouis-bouis”, ils sont délicieux même là et je dirai là, surtout là.

Autrement les rois du Hakiens chez moi sont mon oncle Vijayen et ma tante Vadee, ce sont eux qui m’ont transmis ce savoir-faire qui n’est pas du tout évident. En effet, le secret du Hakien réside dans la pâte qui se doit d’être croustillante, légèrement friable et pas compacte. Je vous laisse découvrir ma recette et je compte sur vous pour la tester et pour me faire un retour.

Hakiens de poulet

Hakiens de poulet

Ingrédients

Pour la farce/base de nems

  • 450g de blanc de poulet haché
  • 3 champignons parfumés réhydratés et hachés
  • 1 grosse carotte râpée
  • 1 chouchou épluché et râpé
  • 2 poignées de vermicelles transparents (préalablement trempés dans l’eau chaude et égouttés)
  • 1 petite bonne de ciboulette ciselée
  • Sel & poivre
  • 10 galettes de riz rondes ou carrés

Pour faire la pâte à Hakien/cuisson

  • 3 litres d’huile de friture
1ère pâte
  • 120g de farine
  • 170ml d’eau tiède
  • Sel & poivre
2ème pâte
  • 110g de farine
  • 150ml d’eau tiède
3ème pâte
  • 100g de fécule de maïs
  • 90ml d’eau tiède

Préparation

Pour la farce/nems

1 – Mélanger tous les ingrédients indiqués pour la farce dans un saladier.

2 – Façonner dix gros nems. Suivre la vidéo suivante => https://www.youtube.com/watch?v=HGoj8TP_7-U

Pour la pâte à Hakien/cuisson 

Avant toute chose, mettre l’huile à chauffer dans une friteuse ou une grande casserole. Il faudra être prêt à plonger les Hakiens dedans.

1 – La 1ère pâte : Délayer les 120g de farine avec les 170ml d’eau afin d’obtenir une bonne pâte ni trop épaisse ni trop liquide, saler et poivrer. Tremper un à un les nems préalablement façonnés dans la pâte et les plonger à la suite dans l’huile bien chaude. Laisser dorer et réserver sur du papier absorbant sur un plat.

2 – La deuxième pâte : En vous servant comme base le reste de la première pâte, dans le même récipient, ajouter 110g de farine et 150ml d’eau, bien mélanger le tout. Prendre les Hakiens, les repasser un à un dans la deuxième pâte et les plonger à nouveau dans l’huile. Attendre que ce soit bien doré pour ensuite les sortir et les réserver sur du papier absorbant sur un plat.

(Si vous voulez, vous pouvez vous arrêter à cette étape et congeler les Hakiens ainsi. La dernière étape avec la fécule de maïs pourra être faite lors de la décongélation de ces derniers, le jour que vous déciderez de les servir afin qu’ils soient bien croustillants).

3 – La troisième pâte : Répéter la même opération que pour la deuxième pâte, en ajoutant cette fois-ci la fécule de maïs ainsi que l’eau. La pâte doit cette fois-ci être très claire et fluide, elle servira juste à rendre plus croustillantes les Hakiens. Recommencer et plonger un à un chaque Hakien et frire à nouveau. Une fois chaque Hakien doré, les enlever et les déguster chaud.

4 – Vous pouvez les couper en biais pour les servir et avec un peu de pâte de piments verts, c’est délicieux.

Hakiens de poulet

Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

6 Commentaires

  • Avatar
    Répondre LadyMilonguera 19 septembre 2016 at 19 h 21 min

    Comme ils ont l’air bons dis donc !

  • Avatar
    Répondre Le gout d'abord 19 septembre 2016 at 20 h 28 min

    Je me sis retrouvé dans la première parti de ton texte : j’ai déjà manger un vrai nem fait par un vietnamien. C’était complètement différent. Je me lancerais bien dans ta recette, mais les ” pâte me font un peu peur..

  • Avatar
    Répondre Maryline H 20 septembre 2016 at 10 h 18 min

    Cc ils sont superbes.

  • Avatar
    Répondre Contes et Délices 20 septembre 2016 at 16 h 03 min

    Je te confirme que je ne connais pas du tout mais en voyant tes photos, qu’est ce que j’ai envie d’y goûter !!
    Merci pour cette petite parenthèse culturelle, c’est on à savoir !

    • Avatar
      Répondre @latelierdekristel 13 octobre 2016 at 8 h 16 min

      Oui je t’invite à essayer ma recette 🙂 je pense que c’est un défi que tu peux sans aucun souci relever 🙂

  • Avatar
    Répondre Cécilia 7 janvier 2018 at 18 h 23 min

    Ils ont l’air tellement bons ! Honte à moi, j’ai découvert ça seulement en 2014 à Maurice… Ça donne vraiment envie d’essayer 🙂

  • Laisser un commentaire