Canjee : Risotto mauricien végétarien traditionnellement servi sur une feuille de banane avec six accompagnements ! Un plat très intrigant à découvrir !{#semainedugoût}

Une spécialité végétarienne très peu « connue », propre à la culture tamoule mauricienne et remise au goût du jour pour la Semaine du Goût !

La Semaine du goût c’est du 10 au 16 octobre et c’est avec une recette pleine de saveurs et de textures que vous ne connaissez pas que je vais fêter celle-ci. Maman étant de passage à la maison, j’en ai profité pour apprendre avec elle à faire toutes ces petites merveilles. Normalement le Canjee, c’est un plat « religieux » que l’on fait lors de réunions de prières où l’on ne mange pas de viande mais on garde le « carême », en gros on devient végétarien.

Je vous avouerai que je n’ai jamais été très dans la religion et quand il y avait des « Canjee » (nom de la réunion d’ailleurs), je n’y allais que pour manger. Étonnant de ma part non ? Hihi. Cela m’embarrassait toujours car je ne connaissais pas les pratiques de cette religion qui était la mienne et je ne voulais pas faire tâche. J’y allais donc à la fin pour manger ! C’était chez Auntie Sheila, ma tante que cela se faisait, je n’avais qu’à faire quelques pas et j’étais chez elle pour me régaler. J’ai toujours aimé ce plat et tout ce qui l’accompagnait.

Bien évidemment, des inconditionnels du Canjee existent, car après l’évènement, il y a des restes où des « fidèles » qui repartent chez eux avec des « Doggy bags ». Je vous invite si vous souhaitez être tenus au courant des nouvelles recettes sur le blog de vous inscrire à ma Newsletter. Ici j’ai utilisé des produits locaux, ce que j’ai pu trouver afin que mon Canjee devienne goûteux. J’ai ainsi revisité cette spécialité et ses accompagnements avec des produits français. En tout cas, les Mauriciens, ne soyez pas outrés car j’ai fait ce que j’ai pu avec ce que j’ai trouvé et pas de feuilles de banane dans mon village. Mon Canjee des temps modernes était succulent ! Les recettes se trouvent plus bas !

Canjee

Canjee

Explication de comment se déguste le Canjee : Ici on a l’impression que tout se mange séparément sauf que non ! Ce qui fait le Canjee, c’est justement l’unité des 7 éléments présentés ci-dessus et ci-dessous. On va prendre un peu de chaque élément pour manger avec le « risotto » enfin le Canjee. Le Canjee c’est à la fois le riz et à la fois le nom pour l’ensemble des 7 ! Normalement tout est présenté sur une véritable feuille de banane et on mange avec la main.

Pour 6 personnes

1 – Canjee

Ingrédients

  • 500g de riz long blanc de Camargue Markal
  • 25g de haricots Mungo soja vert Markal
  • 1L d’eau
  • 1 yaourt nature sans sucre
  • 1 oignon rouge finement émincé
  • 1 botte de ciboule ciselée finement
  • Sel & poivre

Préparation

1 – Laver le riz dans une casserole assez profonde, il faut que l’eau devienne claire. Recouvrir d’un litre d’eau et mettre à cuire sur un feu moyen.

2 – Dans une poêle, faire griller les haricots Mungo soja vert jusqu’à ce qu’ils deviennent marrons. Vous allez voir une espèce de « peau » se former. Sortir dehors et vanner le tout en soufflant la peau afin qu’il ne reste que les haricots sans leur pellicule.

3 – Ajouter les haricots Mungo soja vert dans l’eau de cuisson du riz. Couvrir, laisser cuire pendant 30 minutes sur feu moyen et saler tout en continuant à surveiller. Ne pas hésitez pas rajouter un peu d’eau si celle-ci a complètement été absorbée. Il faut que ça ait la texture d’un risotto et qu’il ne cuise pas comme un riz classique.

4 – Une fois le riz cuit et l’eau absorbée, éteindre le feu, ajouter le yaourt nature sans sucre, les rondelles d’oignon rouge ainsi que la ciboule et mélanger le tout.

5 – Couvrir la casserole pour que les saveurs de l’oignon et de la ciboule libèrent leurs parfums. C’est la vapeur qui va tout faire, il ne faut surtout pas relancer la cuisson car il faut que ça apporte du croquant au Canjee. Rectifier l’assaisonnement, il ne faut pas que cela soit trop salé car il y aura des accompagnements, poivrer légèrement. C’est prêt !

Canjee

2 – Fricassée de « Brinzel » (aubergines)

Ingrédients

  • 2 aubergines
  • 3 tomates
  • 1 cuillère à café de purée ail & gingembre
  • 1 oignon haché
  • 1/2 cuillère à café de pâte de tamarin
  • Sel & poivre
  • 1 cuillère à soupe de graines de moutarde brune
  • 2 feuilles de curry
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • 1 piment rouge séché
  • Huile de colza bio Markal

Préparation

1 – Laver et couper les aubergines en deux au milieu dans le sens de la largeur puis faites des rectangles dans le sens de la  longueur. Un peu comme des gros bâtonnets d’aubergine, peu importe la taille à vrai dire.

2 – Laver et couper les tomates en dés.

3 – Dans une casserole, mettre un filet d’huile de colza, faire revenir les oignons, la purée d’ail & gingembre et les graines de moutarde, ainsi que les feuilles de curry et le piment.

4 – Une fois que le tout commence à sentir et à suer, ajouter les aubergines ainsi que les tomates. Mélanger un peu, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant 10 minutes environ. Recouvrir d’un peu d’eau. Saler et poivrer. Remettre à cuire encore pendant 10 minutes, ajouter la pâte de tamarin ainsi que le sucre en mélangeant bien le tout.

Fricassée de Brinzel

3 – Étouffée de brèdes

Ingrédients

  • 500g de mâche
  • 500g d’épinards frais
  • 500g de chou chinois
  • 1 piment oiseau vert ou rouge
  • 1 oignon émincé
  • 1 cuillère de purée d’ail
  • Sel & poivre

Préparation

1 – Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon émincé et la purée d’ail dans un peu d’huile de colza avec le piment oiseau.

2 – Une fois que le tout commence à suer, ajouter la mâche, les épinards ainsi que le chou chinois. Couvrir afin que cela cuise à l’étouffée et réduise de volume pendant environ 10 minutes à feu moyen.

3 – Remuer afin que le tout s’imprègne de l’oignon et de l’ail. Éteindre et laisser le couvercle afin que cela continue à cuire à l’étouffée, il ne faut pas que les « brèdes » perdent leur côté vert donc il ne faut pas les sur-cuire. C’est prêt.

 

Étouffée de brèdes

4 – Piments cari

Ingrédients

  • 6 piments cari/de padrón ou gros piments « magrébins »
  • Huile de colza bio
  • 1 pointe de pâte de tamarin
  • 1/2 cuillère à café de graines de moutarde brune
  • 1 carré de sucre
  • 1 oignon finement émincé
  • Sel & poivre

Préparation

1 – Dans une petite casserole, faire revenir l’oignon émincé dans un peu d’huile de colza avec les graines de moutarde brune. Une fois que cela commence à suer, y ajouter les piments préalablement découpés en morceaux et ouverts et bien remuer.

2 –  Saler et poivrer, ajouter le sucre ainsi que le tamarin. Remuer et le tour est joué. Couvrir afin que cela continue à cuire à l’étouffée mais éteindre le feu. C’est prêt !

Piments cari

5 – Satini Coco ou Chutney de coco

La recette du satini coco a déjà été donné dans ma recette de Bouillon Poisson car cela se mange aussi avec => http://bit.ly/2dKpEZ0 .

Satini coco

6 – Satini « pistasse »

Pour cette recette, je n’avais pas de cacahuètes sous la main ni de dhall car traditionnellement c’est le satini dhall que l’on fait mais pour respecter la règle des « 7 », j’ai utilisé des noix de cajou et c’était divin ! 

Ingrédients

  • 200g de cacahuètes nature ou de noix de cajou bio Markal
  • 3 feuilles de curry LA CALE AUX ÉPICES
  • 1 gousse d’ail
  • 1/2 cuillère de pâte de tamarin
  • Sel & poivre
  • 1 piment rouge séché
  • Un peu d’eau

Préparation

1 – Dans une poêle, faire « torréfier » les cacahuètes ou les noix de cajou ainsi que les feuilles de curry.

2 – Dans un mixeur, ici le Choppy, mettre tout les ingrédients et mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène. C’est prêt !

Satini pistache

7 – Satini « vert »

Ingrédients

  • 11g de menthe fraîche
  • 11g de coriandre fraîche
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pointe de pâte de tamarin
  • Un petit fond d’eau
  • 1 piment vert
  • Sel & poivre

Préparation

1 – Tout mixer ensemble, ici dans le Choppy. Une fois que cela devient un liquide bien verdâtre et homogène. C’est prêt.

Satini vert

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

2 Commentaires

  • Répondre LEE 5 avril 2017 at 13 h 00 min

    Merci Kristel, J’ai aimé vos recettes- Vous expliquez simplement et toutes les recettes sont savoureux

    • Répondre @latelierdekristel 10 avril 2017 at 17 h 40 min

      Merci Lee ! Avez-vous déjà mes recettes alors ? A très vite 😉

    Laisser un commentaire