Mes Napolitains {sablés mauriciens} de Noël fourrés à la confiture de papaye !

Des sablés que vous pourrez offrir à vos proches & êtres qui vous sont chers !

Des bonhommes de neige, des boules de Noël, un petit sapin (celui-ci c’est pour moi miam miam), tout y est ! Enfin tout ce que j’aime présenter en cette période de l’année et  j’ai eu la chance d’être invitées chez des gens extrêmement gentils qui connaissaient très bien ces sablés, Riaz & Bérengère. C’est avec plaisir que je les leur ai offerts car Riaz est d’origine mauricienne et quoi de mieux qu’un cadeau personnalisé comme celui-ci dans ce cas-là ! De plus, leurs deux enfants, à qui j’ai donnés les bonhommes de neige, ont apprécié et m’ont fait honneur en les trouvant bons !

Les Napolitains à l’île Maurice sont traditionnellement roses comme vous l’avez déjà vu un jour sur mon blog lors de la réalisation de ma pièce montée printanière. Cependant, je me suis dit pour cette période de l’année où je suis encore une fois loin des miens, de mes parents, de mes tantes & oncles ainsi que de mes cousins, que j’allais faire venir l’île Maurice à moi et ceci en customisant les Napolitains à ma façon et en vous inspirant aussi. En ce moment, je vois des Bredeles partout et je me dis qu’il y a tellement d’autres sablés même si ces derniers sont indémodables. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Pour 5 Napolitains (2 bonhommes de neige, 2 boules de Noël & un sapin)

Ingrédients

Pour les biscuits

  • 250g de farine
  • 175g de beurre (ramolli)

Pour le fourrage

  • Confiture de papaye Zena (ici fournie dans la box Éthiopie de chez Kitchen Trotter)

Pour le glaçage/déco

  • Du sucre glace
  • 1 blanc d’œuf
  • Un trait de jus de citron
  • Colorant alimentaire en poudre (la point d’un couteau selon ce que vous souhaitez obtenir comme couleur)
  • Pâte à sucre noire, rouge & perles en sucre décoratives Scrapcooking ou chez Hema

Préparation

Pour les biscuits

Préchauffer le four à 190°C.

1 – Dans un grand récipient, verser la farine et le beurre ramolli coupé en morceaux.

2 – Travailler longuement la pâte du bout des doigts. Cette étape est très importante car sans pétrissage la pâte risque de s’effriter.

3 – Une fois la pâte bien travaillée, former une boule.

4 – À l’aide du rouleau à pâtisserie, aplatir la pâte, épaisseur 3 mm ou plus.

5 – Découper ensuite plusieurs petits cercles à l’aide d’un emporte-pièce et placer les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

6 – Faire cuire à 180°C (thermostat 6) pendant 20-30min. Surveiller la cuisson, les biscuits napolitaines doivent être plus ou moins blancs et ne pas être dorés.

7 – Avant de les déplacer, les laisser refroidir.

Pour le glaçage

1 – En attendant que les biscuits refroidissent, préparer le glaçage. Dans un cul de poule, battre un blanc d’œuf, ajouter du sucre glace jusqu’à ce que le mélange devienne bien épais. Ajouter également un trait de jus de citron puis remuer.

2 – Travailler la pâte à sucre et préparer les yeux, le nez, la bouche, l’écharpe, les boutons et les gants des bonhommes de neige (tout faire en doucle bien sûr) et laisser de côté sur un morceaux de papier sulfurisé.

Montage

1 -Mettre un peu de confiture sur un biscuit et le refermer avec un biscuit vierge, faire des petits sandwichs avec la confiture de papaye. Elle semblera liquide mais durcira après en la laissant sécher.

2 – Sur une grille à pâtisserie, glacer ensuite les têtes et les corps des bonhommes de neige étant donné qu’ils seront blancs. Puis une fois ceux-ci finis, séparer le glaçage en trois et les colorer de façon à avoir un vert clair pour le sapin, un bleu vert pour l’une des boules puis un rose pour l’autre. Pour les bonhommes de neige, enfoncer un cure-dent dans le haut du corps de chacun d’entre eux et venir emboîter les têtes par dessus, tout ceci à plat bien évidemment. Habiller avec la pâte à sucre et parsemer le sapin ainsi que les boules de perles en sucre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

1 Comment

  • Répondre Sympa 2 juin 2017 at 22 h 45 min

    C’etais dure de battre le blanc d’œuf dans un cul de poule 🙁

  • Laisser un commentaire