Poulet rôti moelleux de Noël avec ses légumes juteux : pommes de terre, carottes, champignons et arouille (taro) !

Le goût d’antan et de simplicité qui réunit tous les peuples, surtout en cette période festive !

Comment vous dire que le poulet rôti est un plat que j’affectionne tout particulièrement. En effet, pour moi ce ne sont que des souvenirs ! Ça me rappelle tant les bon repas familiaux, simples mais tellement savoureux.

De plus, le poulet faisait partie de nos habitudes alimentaires comme beaucoup de pays africains ou même asiatiques, on le cuisinait à toutes les sauces. Ma mère faisait très souvent du poulet rôti, petite note très importante chez nous le poulet dit « rôti » ne se faisait pas forcément au four comme en France lorsque l’on dit d’une viande qu’elle est rôtie. Pour les Mauriciens, en créole on ne fait pas toujours référence à quelque chose qui a été fait au four, ça peut tout simplement être quelque chose qui a été cuit et grillé dans une casserole.

Enfin ce que j’aimais c’était l’esprit créatif de ma mère, j’aimais son esprit alternatif et sa façon de se débrouiller avec ce qu’elle avait. Elle faisait donc son poulet rôti, puis des restes de son poulet rôti, elle récupérait le poulet restant, l’émiettait et en faisait de très bons sandwichs que l’on pouvez déguster pendant des pique-niques en famille. Et quand elle avait fini d’utiliser les morceaux de poulet restants, elle récupérait ensuite la carcasse ou bien sûr il restait encore quelques miettes de poulet et en faisait une très bonne soupe à base de riz, giraumon, carotte et thym, une bonne soupe de grands-mères. Du coup, il n’y avait pas de gaspillage et ce n’était en aucun cas moins bon, au contraire ! Ça avait du goût : le goût de l’authenticité.

A l’occasion de Noël, je me suis associée à Coca-Cola afin de vous délivrer des recettes typiquement de Noël mais qui vont également de paire avec cette boisson qui nous transporte totalement dans cette période de l’année ! Qui n’a jamais vu une publicité de Coca-Cola ?

A l’île Maurice, le Chapon et la Dinde traditionnels n’étant pas communs soit pour une question de prix soit au point de vue culturel, le poulet, lui, est omniprésent ! Alors la simplicité suffit complètement du moment que c’est cuisiné avec amour et partagé avec les gens qu’on aime !

« Ma mère m’a transmis cette façon d’interpréter les choses et je lui en remercie. »

Ingrédients

  • Poulet entier (1kg 5)
  • 30g de beurre doux mou
  • 1 cuillère à soupe des épices du rôtisseur (La cale aux épices, possibilité de m’en commander)
  • 6 branches de thym frais
  • 3 gousses d’ail fumées (ou normales)
  • 2 oignons rouges
  • 15 pommes de terre grenailles
  • Quelques grains de poivre du Sichuan
  • Sel & poivre

Préparation

Préchauffer le four à 180°C.

1 – Dans un bol, mélanger le beurre avec les épices (pas obligatoire), le thym et le sel et le poivre.

2 – A l’aide d’un couteau, fendre le dos poulet, en détachant la peau de la chair du poulet pour pouvoir y glisser le beurre composé. Cette méthode aidera le poulet à ne pas être sec et l’aidera à mieux être imprégné d’épices.

3 – Faire des trous également en dessous du poulet et également au niveau des deux cuisses pour y mettre le reste du beurre. Se servir du fond du bol pour tartiner la peau du poulet et ne pas hésiter à rajouter du thym.

4 – Éplucher et faire précuire les légumes dans une eau salé. Une fois les légumes cuits, faire un tapis de légumes dans un plat allant au four et y déposer le poulet dessus. Le jus du poulet pourra couler sur les légumes à la cuisson. Enfoncer du thym dans le ventre du poulet.

5 – Enfourner ensuite à 200°C pendant 15min, puis laisser cuire à 180°C pendant 45min. Mettre un bol d’eau à côté dans le four, cela permettra que le poulet soit bien moelleux.

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

fr_FRFrench
en_GBEnglish fr_FRFrench