Rasgulla : Un dessert indo-mauricien très populaire et connu sous le nom de Gulab Jamun chez les Indiens !

Une sucrerie adorée par les mauriciens !

À l’île Maurice, le petit gâteau ovale toujours imprégné de sirop est appelé le Rasgulla, il est souvent comparé au Gulab Jamun qui lui, est un gâteau d’origine indienne et qui n’a pas le même goût que le notre. en France, les gens connaissent plus la cuisine indienne et donc le Gulab Jamun indien qui est le Rasgulla mauricien !

Le Rasgulla comme le Gulab Jamun, sont des gâteaux que l’on distribue traditionnellement à l’occasion de Diwali (Dipawali pour les Tamouls), la fête de la lumière. Personnellement, je peux en manger en tout temps et d’ailleurs à l’île Maurice, j’aimais bien aller dans des boutiques (tabagies) ou snacks pour m’en acheter ! Que de bons souvenirs !

Une chose est sûre, ce gâteau met tous les mauriciens d’accord car nous en raffolons ! J’ai précédemment réalisé une recette de gulab Jamun avec du riz mais cette recette que je vous propose ici est vraiment différente ! Je vous laisse donc découvrir la recette plus bas.

Pour une douzaine de rasgulla mauriciens

Ingrédients

Pour les boulettes

  • 140g de lait en poudre
  • 140g de sucre
  • 1 cuillère à café de levure
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 oeuf ou un peu d’eau pour lier
  • 1/2 cuillère à café de cardamome moulue
  • 1 cuillère à café de semoule de blé
  • 25g de beurre fondu
  • Huile de friture (tournesol ou colza)

Pour le sirop

  • 300g de sucre
  • 170ml d’eau
  • 1 cuillère à café de cardamome moulue
  • 3 roses séchées
  • 6 pistils de safran
  • 5 graines de cardamome (légèrement écrasées)

Préparation

Pour les boulettes

1 – Dans un saladier, mélanger le lait en poudre, le sucre, la levure, la farine, la semoule de blé, la cardamome, le beurre et l’oeuf. Bien pétrir à la main.

2 – Former des boulettes. Peu importe la taille, il faut juste qu’elles ne soient pas trop petites.

3 – Faire chauffer de l’huile dans une petite casserole et une fois celle-ci bien chaude, déposer les boulettes. Laisser frire en remuant à l’aide d’une cuillère afin de les décoller du fond de la casserole et les permettre de flotter. Les retourner afin qu’elles cuisent uniformément. Une fois suffisamment dorées, les enlever et les mettre dans le sirop chaud (recette plus bas).

Pour le sirop

1 – Mélanger l’eau, le sucre, la cardamome, les roses, le safran dans une casserole, porter à ébullition. Une fois le sirop légèrement épaissi, éteindre le feu. Attention de ne pas trop le cuire car cela risque de se cristalliser.

2 – Plonger ensuite les boulettes frites dedans afin qu’elles s’imbibent bien.

Laisser refroidir et c’est prêt ! Conserver dans une boîte hermétique au réfrigérateur. Vous pouvez les déguster froids ou tièdes ! Bon appétit !

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

3 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Chamila 13 mai 2020 at 19 h 43 min

    As tu la recette sans oeuf stp? Jai envie d’essayer la tienne car jai jamais reussi les ras gulla mauriciennes

  • Avatar
    Répondre Maryline 14 mai 2020 at 11 h 17 min

    Super merci pour cette recette! Bien envie de tester. On est privé de vacances à Maurice cette année, donc je vais tenter de faire des rasgullas pour mon mari, son péché mignon!
    Tu prends quoi comme lait en poudre en France? Pas de red cows ici! ?
    Merci ?

  • Avatar
    Répondre Rosemay 15 mai 2020 at 9 h 24 min

    Merci Kristel. Une très belle recette que je ne vais pas tarder à réaliser. Tous les ingrédients sont là donc il n’y a pas de raison de ne pas faire ces bons petits gâteaux. Il y a un qui va être heureux car dimanche mon fils me rend visite et il adore les rasgullas.

  • Laisser un commentaire