Search results for

tarte à la banane

Tarte banane : le goûter classique des Mauriciens !

Une bonne façon d’utiliser vos bananes ou autres fruits trop mûrs !

La Tarte à la banane mauricienne est une véritable spécialité de notre île ! Chez nous, nous n’avons pas un aussi large choix de pâtisseries comme en France mais le peu que nous avons est extrêmement bon. La tarte à la banane contribue également à alimenter notre heure de thé qui est particulièrement sacrée chez nous !

À l’île Maurice, on trouve généralement cette tarte en petits formats, c’est-à-dire en tartelettes mais cette fois-ci, j’ai décidé de la faire en grand format. La Tarte, telle qu’elle est présenter n’a aucun souci à la découpe, au contraire !

Les pâtisseries à Maurice se vendent aussi bien dans la rue que dans ce que l’on appelle des « tabagies » sortent de bureaux de tabac où l’on trouve même à manger. La culture street-food est très ancrée ! Chaque personne a sa recette et comme je le dis toujours, faites les recettes selon ce que vous dit votre cœur. Et d’après quelques commentaires de mes lecteurs, il parait que nous trouvons la meilleure tarte à la banane de l’île chez Evelyn à Mahebourg. Et si vous n’avez pas de bananes mais un autre fruit qui commence à être mûre, la recette marchera tout autant. Le principe est de ne rien gaspiller ! Sur ce, je vous laisse découvrir ma recette plus bas. Merci à mon partenaire Librefruit Saint Marcel pour tous leurs bons produits !

Lire la suite

« Tarte banane », un classique de la pâtisserie mauricienne dont on ne se lassera jamais !

Une bonne façon d’utiliser vos bananes trop mûres !

Ah la Tarte à la banane mauricienne ! C’est vraiment une des pâtisseries qui me rappelle ma petite île Maurice ! Il est vrai que nous n’avons pas un aussi large choix de pâtisseries comme en France mais le peu que nous avons est  extrêmement bon. La tarte à la banane contribue également à alimenter notre heure de thé qui est particulièrement sacrée chez nous !

À l’île Maurice, on trouve généralement cette tarte en petits formats, c’est-à-dire en tartelettes mais je vous dirai que pour cette fois-ci, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’atteler à cette tâche de tout faire minutieusement comme je le fais d’habitude. La Tarte, telle qu’elle est présenter n’a aucun souci à la découpe, au contraire !

Pour cette recette encore une fois, j’ai vraiment tout fait au feeling et avec ce que j’avais et je suis plutôt satisfaite du goût qui s’apparente énormément au goût mauricien. J’attends bien évidemment de vous que vous testiez ma recette et que vous me laissiez un commentaire afin de me partager votre expérience de conception.

Les meilleurs tartelettes à la banane que j’ai eu l’occasion de manger étaient celles que Tantine Mani (la sœur de mon père) m’achetait toujours dans une sorte de « bouiboui » me semble-t-il. Car oui, les pâtisseries à Maurice se vendent aussi bien dans la rue que dans ce que l’on appelle des « tabagies » sortent de bureaux de tabac où l’on trouve même à manger. La culture street-food est très ancrée ! Chaque personne a sa recette et comme je le dis toujours, faites les recettes selon ce que vous dit votre cœur. Sur ce, je vous laisse découvrir ma recette plus bas. 

Lire la suite

Puits d’amour : une des pâtisseries emblématiques de l’île Maurice !

Quel Mauricien ne s’amusait pas à lécher la crème des puits d’amour telle une glace ! Une réelle institution !

Le Puits d’amour complète la liste des pâtisseries suivantes qui sont emblématiques de l’île Maurice, le Napolitain, la Tarte à la banane, le Gâteau Francis et la liste est longue ! Quel amusement lorsque je les avais préparés il y a longtemps et que j’avais vu que c’est ce qui était prévu pour la demi-finale du Meilleur Pâtissier Saison 5 ! Cependant et non pas à ma grande surprise, j’avais déjà vu ce qu’était le Puits d’amour « français » dans un de mes livres s’intitulant « Cuisine de nos grands-mères » et je n’avais pas été conquise par le visuel très vieillot avec les cygnes etc. Mais bon, je ne doute pas aujourd’hui que cela doit être une très bonne pâtisserie…

Néanmoins, ayant connu le Puits d’amour de l’île Maurice, celui qui a bercé mon enfance ainsi que mon adolescence, je ne peux pas renier les saveurs de mes origines ! La recette de ces derniers sont le mix entre ma pâte à tarte de la Tarte à la banane et celle du Napolitain. J’en suis plutôt fière car contrairement à ceux que l’on trouve à Maurice qui sont parfois un peu « grossiers », cette version est plus affinée et raffinée je pense.

La question est mais comment le Puits d’amour est arrivée jusqu’à l’île Maurice ? À mon humble avis, c’était à l’époque où nous avons été colonisés par les Malouins et ces petits gâteaux devaient dater de là. D’ailleurs il y a trois ans, en Bretagne, à Paimpol, j’ai découvert des Puits d’amour qui ne ressemblaient ni aux traditionnels français ni à la version mauricienne, c’était un entre-deux ! Mais je persiste à croire que cette pâtisserie est inspirée de la France. Nous l’avons simplifiée et y avons ajoutée une touche exotique, la noix de coco.

J’avais initialement crée ces puits d’amour avec une crème chantilly classique mais je me suis aperçue que la crème avait tendance à être un peu liquide, j’ai donc décidé d’incorporer de la mascarpone. Je vous laisse découvrir ma recette revisitée plus bas ! Je vous garantis que le goût sera au rendez-vous !

Lire la suite

Je vous raconte ma participation à la 15ème édition de Fête de la Fraternité à Évreux !

L’île Maurice, dignement représentée, était au rendez-vous lors de cette initiative ébroïcienne !

Chers lecteurs, cela fait depuis Pâques que vous me suivez « en surface » car je suis davantage présente sur Instagram ainsi que sur Facebook et de moins en moins sur le blog étant donné que je cours partout en ce moment. Cependant, comme je voudrais recommencer à vous partager mes recettes, j’ai décidé d’aller à moins d’événements et plus présente pour vous. J’ai pas mal de billets à rattraper, ce sont notamment des recettes et peut-être quelques événements, à définir de mon côté !

Cela fait depuis longtemps que je voulais me faire un Google Calendar et là je me suis décidée ! Je me suis lancée et tout cela pour mieux pouvoir tout gérer. Ma chaîne YouTube a aussi été en stand-by car j’ai d’abord fait un travail d’écriture et ai commencé à travailler avec Jenny Bardelaye, une journaliste-reporter, sur une vidéo qui vous permettra de comprendre maintes choses sur la cuisine de l’île Maurice.

J’enchaîne maintenant avec la 15ème édition de la Fête de la Fraternité qui s’est produit le 3 juin à Évreux où mon amie Brinda Mauritius’ Delights et moi étions là pour représenter notre jolie île Maurice. Dans un premier temps, cette initiative partait du fait que je suis du coin et je m’étais dit que je ne pouvais pas faire autrement que d’y participer.

Je voudrais remercier tellement de gens qui ont aidé en amont, qui ont été là pendant et après de près ou de loin ! Nous avons vraiment vécu cet aspect de la fraternité. France 3 Normandie s’est arrêté sur notre stand et nous a filmées avec Brinda, quelle fierté ! Voici le lien de la vidéo => http://bit.ly/2rxY8C4 .

Mes remerciements vont donc à : Fabrice Froger, Catherine Bouhours, Magali Collard, Bénédicte Mahéo de la Mairie d’Évreux qui s’est montrée très patiente et aimable en toute circonstance, M.Vang Lao le directeur de l’Eure d’Asie, Super U Évreux, Maïta Galliné et Alexandre, Brinda & Dharma Bungaroo, Carole Polak de Un jour une inspiration, Christie Lemaire de Christie’s Shop, Jérémie Laviolette de Monsieur Maurice, Fabienne Joudrier, Bérengère Doby, Michel Nolin & Jean-Pierre Étiévant. 

Pour en savoir plus sur l’événement je vous laisse admirer les photos prises par Carole Polak et par moi-même, même si de mon côté, c’est très pauvre par manque de temps et de disponibilité ! Heureusement que Carole, la professionnelle était là ! Aussi vous pourrez voir comment participer à cette fête, les démarches, quelques points au niveau de l’organisation et comment nous sommes arrivés à relever ce défi tous ensemble !

Lire la suite

Je vous raconte ma Garden Party : 70 personnes réunies autour de la cuisine mauricienne !

Comment ai-je réussi à ramener l’île Maurice en Normandie ?

Pas besoin d’être aveugle pour constater que je n’ai pas été beaucoup présente ces derniers temps ! Je vous avouerai qu’enchaîner trois gros événements lorsque l’on n’a pas l’habitude est quelque chose de très nouveau à gérer pour moi. Trouver un équilibre devient, à ce moment-là, primordial. Cependant, je ne me plains pas car j’ai réussi tout ce que j’ai entrepris et je voudrais avant de commencer mon article remercier toutes les marques, blogueurs et personnes qui m’ont suivie dans cette aventure.

Un grand merci aux marques suivantes : Bœuf L’Éclair, Christie’s shop, LA CALE AUX ÉPICES, Pavillon France, Markal, Le Bol Garni ainsi qu’à Spplit.

Un grand merci également à : Jean-Paul & Virginie, Lydie & Joel, Christian & Marité, Christelle & Franck, Perrine, Franck, Francine, Grace, Brinda de Brinda Mauritius delights & Dharma, Matthias, José, Antoine (Dartone), Damien de MylittlePâtisserie

Merci aux blogueurs qui se sont déplacés de Paris (Nadjiba de Saveurs et Gourmandises, Armelle de Les Gourmands disent d’Armelle, Florence de My Parisien Kitchen & Carole de Ramène la popotte), de Rouen (MylittlePâtisserie) et d’Angleterre (Brinda Mauritius delights).

Merci également à toutes les personnes qui ont mis la pâte une fois sur place : l’ambiance mauricienne était vraiment là.

Le jour J, il y avait plein de spécialités différentes aussi bien à base de poisson que de viande afin de montrer le panel offert par l’île Maurice. Vous étiez environ 70 à avoir participé et je vous remercie de tout coeur d’avoir partagé ce beau moment avec moi.

Les recettes qui ont été réalisées le jour de la Garden Party existent déjà pour la plupart sur mon blog comme:

Le reste des recettes arriveront au fur et à mesure afin de vous replonger dans cette magnifique journée. Pour toutes mes sauces, j’ai utilisé les pâtes à cuisiner Le Bol Garni sont génial et bien évidemment le maximum des produits que j’ai pu avoir par mes partenaires !

Beaucoup d’entre vous ont voulu savoir le but de cette journée et pour vous répondre en toute sincérité…je n’ai pas vraiment réfléchi lorsque j’ai lancé l’événement.

Ce n’est qu’après que l’idée de me dire que les gens de mon entourage ou qui me suivent auraient pu, pour une fois, enfin goûter en vrai aux spécialités que je propose sur mon blog.

Le but, ce n’était pas que, moi, Kristel, fasse tout mais que tout le monde travaille main dans la main. Ainsi Brinda Brungaroo a cuisiné à mes côtés le jour J et a ramené des pâtisseries maison qu’elle avait réalisé de chez elle, Damien Mary a parfaitement exécuté ma recette de Tarte à la banane, ma voisine Francine a également fait des pâtisseries…bref tout le monde s’est donné à fond et c’est ça qui comptait : l’esprit mauricien d’entre-aide !

Lire la suite

À la découverte du thé noir à la vanille de l’île Maurice et tout ce qui tourne autour !

Le thé mauricien qui a bien le goût du revenez-y !

Après la pièce montée de Napolitains, je vous propose un billet plus orienté sur la culture mauricienne et plus précisément sur nos coutumes en terme de thé. J’ai d’autant eu envie de vous partager cela car je viens de recevoir un nouveau service à thé de la part de Guy Degrenne et je trouvais cela sympathique de tester mon thé dans ma nouvelle théière Salam. D’ailleurs si vous allez la voir, c’est par ici : http://www.guydegrenne.fr/idcadeaux/evenement-salam/salam-noir-mat-theiere-4-tasses-feutre-noir-211992.html .

Déjà pour vous parler un peu d’un point de vue historique, l’île Maurice a été colonisée par les Britanniques au début du XIX ème siècle et a obtenu son indépendance le 12 mars 1968. Avant cela, nous avons également eu les Hollandais au tout début puis les Français qui ont perdu pied à l’arrivée des Anglais.

Alors, je sais que cela peut paraître cliché mais qui dit Anglais dit thé, non? Bref nous avons été imprégnés par ce rituel du thé, l’heure du thé est ainsi sacrée à l’île Maurice. C’est un peu comme l’heure de la Telenovela en Amérique du Sud (d’ailleurs chez nous aussi hehe). La marque phare de thé qui reste un incontournable est celle de Bois Chéri. D’ailleurs si vous allez en vacances sur mon île, vous pourrez aller faire ce que l’on appelle la route du thé et visiter leur usine ainsi que leur musée, et aurez le plaisir de faire une dégustation dans une magnifique demeure coloniale, car oui le thé c’est une institution ! Surtout le thé noir à la vanille ! Nous avons d’autres marques comme le thé Chartreuse ou encore le thé Corson, celui-là il porte bien son nom car il est beaucoup trop corsé pour moi mais très bon quand même selon les goûts. Le goût vanillé du thé est vraiment présent en subtilité, cela ne gâche pas le goût du thé noir, au contraire la vanille vient apporter une douceur. Je n’aime, par exemple, pas le thé Twinings à la vanille car cela a un goût vraiment très chimique. Kit à boire du Thé à la vanille, je préfère prendre celui de chez moi ou alors prendre sous une autre marque du thé noir tout simple style Lipton ou du thé à la bergamote de chez Tetley !

Savez-vous ce que le Mauricien prend à l’heure du thé ?

Eh bien, vous me direz du thé et je vous répondrai que oui mais pas que ! Ce thé est un thé au lait, la plupart du temps avec du lait en poudre. Le lait en poudre fait partie de notre culture et on en met dans beaucoup de choses, y compris les pâtisseries. D’ailleurs en parlant de pâtisseries, ma Tarte à la banane mauricienne ainsi que mes Napolitains accompagneront bien ce thé ! Pour en savoir plus et pour vous inspirer sur l’univers du goûter mauricien, rendez-vous sur le lien suivant : http://www.latelierdekristel.com/category/tea-timedesserts/.

Les Mauriciens n’ont pas de tabous pour le goûter ! Tout est permis, aussi bien le salé que le sucré et c’est un moment que l’on savoure. Ainsi on aime bien se faire toaster du bon pain, le tartiner de beurre et rajouter de bonnes tranches de Cheddar Kraft par dessus. On peut également manger des gâteaux piments dans du bon pain chaud avec du beurre ! Tout ce qu’il faut pour la ligne (courbe)… Bien sûr le même régime peut-être appliqué au petit-déjeuner ! Je vous laisse découvrir mes photos plus bas !

Thé mauricien Lire la suite

Gâteaux/Desserts & Boissons

L’heure du thé a sonné !

On peut dire dans certains pays que les gâteaux ne sont pas bons mais l’île Maurice regorge de délicieuses pâtisseries ! Elle a l’avantage d’avoir été colonisée par les Français ainsi que les Anglais. L’heure du thé y est ainsi primordial et les gâteaux ont des influences de partout !

Ce qu’il a d’étonnant également c’est que l’on peut manger à l’heure du thé bien d’autres choses comme tout ce qui est inscrit dans la catégorie gadjaks/snacks ! C’est assez étonnant comment on peut passer du sucré au salé dans la journée !

Biscuits & tartes

Napolitains ou Napolitaines à la confiture de goyaveSablés friables fourrés à la confiture recouverts d’un glaçage généralement rose

Puits d’amour ou Fruit d’amourTartelettes à la crème mousseline parsemées de noix de coco râpée et avec une cerise confite en topping 

Tarte (à la) bananeTarte généralement présentée en tartelette à la banane agrémenté de sucre roux de l’île Maurice (muscovado) et de noix de coco râpée

Tarte banane (Version 2) – Le goûter classique des Mauriciens 

Biscuits champagne – Biscuits viennois fondants traditionnels pour l’heure du thé à l’île Maurice

Beignets & chaussons

Gâteaux patatesChaussons à base de patates douces blanches fourrés à la noix de coco râpée, de sucre et de cardamome moulu, spécialité indo-mauricienne

Gâteaux bananeBeignets de banane, une recette réalisée par les habitants souvent lorsqu’il y a des bananes en fin de vie

Mousses, crèmes & glaces

La MousseGenre de panna cotta à la cardamome, à la pistache et à l’eau de rose

Kulfi MalaïBâtonnets de glace à plusieurs parfums dont l’original étant celui à la cardamome et à la pistache, les autres à la rose et la vanille avec beaucoup de noix de coco râpée, c’est une spécialité de rue

Le riz au lait revisitéRiz parfumé renversé à la cardamome, vanille de Madagascar, au caramel et aux fruits exotiques frais 

Fraisier Notes de Pitaya et framboises, crème à la vanille de Madagascar

Crêpes

Galettes maniocCrêpes à la farine de manioc fourrées à la noix de coco, c’est une spécialité de rue qui se vend à Curepipe

Crêpes salées – Crêpes mauriciennes salées sans oeuf et sans lait servies avec un satini cotomili (chutney de coriandre), cela peut se manger au goûter ou déjeuner, peu importe !

Puddings

Poudine dipin ou Pudding de painPudding inspiré des Britanniques confectionné avec du pain souvent rassis, il est parsemé de lait en poudre

Poudine manioc ou Pudding de maniocPudding à base de manioc râpé et cuit initialement à la vapeur, ici c’est une recette plus modernisée, c’est un pudding vendu dans la rue parsemé de noix de coco râpée

Gâteaux & massepains

Gâteaux Francis ou Carré rouzeGâteau souvent vendu en grand modèle ici ce sont des petits modèles car c’est assez bourratif, c’est un quart quart imbibé de sirop de fraise et roulé dans de la noix de coco râpée avec une pointe de chantilly, de cacahuète et de confiture par dessus (plusieurs possibilités)

Gâteau La boueMud cake ou gâteau très chocolaté issu de la communauté blanche mauricienne, un véritable classique de mon enfance 

PoutousGâteaux à base de farine de riz et de noix de coco râpée cuits à la vapeur

Génoise cocoRevisite de la génoise coco en Rainbow cake à l’occasion des 50 ans d’indépendance de l’île Maurice avec les couleurs du drapeau mauricien rouge, bleu, jaune vert.

Carrot CakeUn gâteau moelleux et crémeux au bon goût d’épices, de noix et de vanille

Gato vézétarienUn massepain végétarien

Sucreries

Gâteaux cocoPetites sucreries à base de noix de coco râpée et de lait en poudre ici aromatisées à la vanille, à la fraise, à la pistache et au chocolat

Gâteaux pistacheNougatine sino-mauricienne à base de cacahuètes et graines de sésame, ressemble un peu aux Siks à la pistache antillais.

ToffeesPetits carrés fondants et friables au cacao, ressemble aux Doucelettes antillaises.

Zananas ek cocome confit – Ananas et concombre en pickles au sel, piment et tamarin 

Indian sweets

Barfi ou Gâteaux dilé ou de laitGâteaux indiens à base de lait en poudre à la cardamome et à la pistache

OundèPerles de farine de riz grillé à la cardamome et noix de coco, c’est une spécialité tamoule

Oundè veganPerles indo-mauriciennes revisitées à la farine de riz rouge grillée à l’huile de coco, cardamome, noix de cajou et cranberries 

Gulab Jamun« Rasgulla » à l’Île Maurice : Gâteau revisité sans gluten au riz parfumé, à la cardamome et rose

RasgullaUn dessert indo-mauricien très populaire

Nankhatai sans glutenSablés indiens revisités à la farine de riz maison et de pois chiche à la cardamome

RasmalaïUn dessert indo-mauricien crémeux et gourmand parfumé à la cardamome 

Boissons

Thé noir à la vanille mauricienPetit topo sur la préparation du thé mauricien et du rituel autour

Dilo panaconCocktail sans alcool, une boisson très rafraîchissante à la cardamome, orange, citron, pomme, gingembre et tamarin servi lors d’un pèlerinage tamoul mais que l’on peut faire comme ça

AloudaMilkshake mauricien street-food, ici à la rose mais peut être à la vanille ou à l’amande avec des graines de basilic et de la gelée d’agar agar râpée.

Alouda (Version 2) – Le milkshake street-food rafraîchissant de l’île Maurice aux graines de basilic et à la gelée râpée d’agar agar ! Un trio de parfums de choc 

Chaï LatteUne délicieuse boisson indienne au bon goût d’épices

Pâtisseries « fusion »

Napolitains de Noël à la confiture de papaye

Pudding de pain façon Bundt Cake aux pralines roses, cranberries et raisins blonds et au rhum à la vanille de Saint Aubin

Mud Cake de Pâques

Galette des Rois Bolywoodienne avec une frangipane à la pistache, à la cardamome et à l’eau de rose

Tarte normande façon crumble avec ma touche exotique : citron vert, vanille de Madagascar et huile de coco

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Végétariens & Vegans

Végétariens ou vegans ? Pas de problème !

A l’île Maurice, le végétarisme s’apparente quasiment au « végétalisme » à quelques détails près. Je n’ai pas vraiment trier ces recettes selon les habitudes des végétariens français ou mauriciens car ils ne mangeraient pas les mêmes choses. Le végétarien mangera par exemple des oeufs et du poisson que le végétarien mauricien non ! J’essaierai de préciser entre parenthèses et en gras au fur et à mesure les différents composants afin que vous puissiez distinguer ce que vous pouvez manger ou non.

Chutneys & sauces

Satini pommes d’amour – Chtuney de tomates que l’on mange avec plusieurs plats tels que le briani, le plot etc.

Satini cotomili – Chutney de coriandre que l’on sert avec les beignets et les crêpes salées entre autres

Satini pistache – Chutney de cacahuètes épicé que l’on sert avec le Canjee 

Satini brinzel – Caviar d’aubergines que l’on prépare souvent avec les piments cari frits et le poisson corne frit

Satini vert – Chutney que l’on sert avec le risotto indo-mauricien de la communauté tamoule : le Canjee

Satini coco – Chutney de noix de coco à la menthe et à la coriandre servi avec le Bouillon de poisson, le Kitiri ou encore le Dhall pita 

Sacre Manga – Chutney de mangues épicé salé sucré servi lors du Canjee ou du 7 carrys

Sauce l’ail – Sauce aigre-douce que l’on sert avec le riz frit et le haleem

Gadjaks et apéro

Samoussas cari pom de terSamoussas au curry masala de pommes de terre 

Baguettes fromazeBâtonnets au cheddar croquants (végétariens pas végans)

Gâteaux arouilleBoulettes frites de taro salées sucrées au gingembre frais

« Gato Pima Lenti Rouz » – Falafels de lentilles corail aux herbes et épices sans gluten : Un classique de l’île Maurice revisité 

Banane frireChips de bananes

Gato lissou / Cabbage PakoraUne recette végétarienne de beignets apéritifs 

Grains secs (légumineuses)

Fricassée zaricots rouzesFricassée de haricots rouges, spécialité créole qui se mange avec du riz blanc et un rougaille/une daube de viande

Houmous d’haricots blancs – Une idée originale pour vos apéros

Gratins/Étouffés de légumes

Gratin Giraumon – Gratin de butternut à la mode mauricienne ! Une idée d’accompagnement pour vos plats

Féculents

Riz fricasséRiz sauté aux légumes

Sweet ou Sakkarai pongalRiz parfumé sucré tamoul au moong dhal, jaggery, épices, lait de coco, noix de cajou, amandes et raisins secs

Canjee ou Kanji – Risotto mauricienne végétarien aux haricots verts mungo torréfiés, oignons rouges croquantes et ciboule fraîche, spécialité tamoule servie sur une feuille de banane avec 6 accompagnements. Le Canjee est le nom d’une cérémonie religieuse et a également été donné au nom du plat que l’on déguste en ce jour

KichiriRiz Mauricien aux lentilles corail, tomate, multiples épices et servi avec plusieurs accompagnements

Crêpes saléesCrêpes salées sans oeufs et sans lait (vegan) servies avec du satini cotomili

Rotis ou faratas – Galettes feuilletées indo-mauriciennes qui s’apparentent aux Chapatis que l’on mange avec des carrys ou rougailles, spécialité familiale ou que l’on peut trouver dans la rue

Dhall puris ou Dholl puris – Galettes à base de pois cassés jaunes, une spécialité street-food que l’on ne trouve qu’à l’île Maurice, bizarrement c’est une spécialité qui est meilleure achetée dans la rue que « fait-maison » car tout est difficile, le dosage des épices ainsi que la texture à reproduire, on le mange généralement avec du Carry gros pois, du rougaille pure et des achards de légumes

Merveille – Une galette croustillante de rue servie avec du piment et du satini cotimili 

Gamme – Flatbread cuit à la poêle et à la vapeur aux herbes aromatiques, aux oignons et au fromage, une spécialité en l’homme de mon grand-père 

Naans au beurre d’ailUne idée d’accompagnement pour votre houmous 

Pâte à mines « frais » – Nouilles sino-mauriciennes maison avec et sans laminoir 

Desserts

Napolitains ou Napolitaines à la confiture de goyave – Sablés friables fourrés à la confiture recouverts d’un glaçage généralement rose

Puits d’amour ou Fruit d’amour – Tartelettes à la crème mousseline parsemées de noix de coco râpée et avec une cerise confite en topping 

Tarte (à la) banane – Tarte généralement présentée en tartelette à la banane agrémenté de sucre roux de l’île Maurice (muscovado) et de noix de coco râpée

Tarte banane (Version 2)Le goûter classique des mauriciens

Gâteaux patates – Chaussons à base de patates douces blanches fourrés à la noix de coco râpée, de sucre et de cardamome moulu, spécialité indo-mauricienne

Gâteaux banane – Beignets de banane, une recette réalisée par les habitants souvent lorsqu’il y a des bananes en fin de vie

La Mousse – Genre de panna cotta à la cardamome, à la pistache et à l’eau de rose

Kulfi Malaï – Bâtonnets de glace à plusieurs parfums dont l’original étant celui à la cardamome et à la pistache, les autres à la rose et la vanille avec beaucoup de noix de coco râpée, c’est une spécialité de rue

Galettes manioc – Crêpes à la farine de manioc fourrées à la noix de coco, c’est une spécialité de rue qui se vend à Curepipe

Poudine dipin ou Pudding de pain – Pudding inspiré des Britanniques confectionné avec du pain souvent rassis, il est parsemé de lait en poudre

Poudin manioc ou Pudding de manioc – Pudding à base de manioc râpé et cuit initialement à la vapeur, ici c’est une recette plus modernisée, c’est un pudding vendu dans la rue parsemé de noix de coco râpée

Gâteaux Francis ou Carré rouze – Gâteau souvent vendu en grand modèle ici ce sont des petits modèles car c’est assez bourratif, c’est un quart quart imbibé de sirop de fraise et roulé dans de la noix de coco râpée avec une pointe de chantilly, de cacahuète et de confiture par dessus (plusieurs possibilités)

Gâteau La boue – Mud cake ou gâteau très chocolaté issu de la communauté blanche mauricienne, un véritable classique de mon enfance 

Poutous – Gâteaux à base de farine de riz et de noix de coco râpée cuits à la vapeur

Gâteaux coco – Petites sucreries à base de noix de coco râpée et de lait en poudre ici aromatisées à la vanille, à la fraise, à la pistache et au chocolat

Barfi ou Gâteaux dilé ou de lait – Gâteaux indiens à base de lait en poudre à la cardamome et à la pistache

Gato vézétarienUn massepain végétarien

Oundè veganPerles indo-mauriciennes revisitées à la farine de riz rouge grillée à l’huile de coco, cardamome, noix de cajou et cranberries 

Boisson

Thé noir à la vanille mauricien – Petit topo sur la préparation du thé mauricien et du rituel autour

Dilo panacon – Cocktail sans alcool, une boisson très rafraîchissante à la cardamome, orange, citron, pomme, gingembre et tamarin servi lors d’un pèlerinage tamoul mais que l’on peut faire comme ça

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Le Gâteau « Francis » ou « Carré rouge » de l’île Maurice, un quatre quart enrobé de sirop et de noix de coco !

Le gâteau rouge comme l’amour aux saveurs exotiques !

Hello les gourmands ! Comme vous l’avez vu sur les réseaux sociaux, je suis actuellement en vacances aux Deux Alpes ! On a beaucoup de neige ici et c’est top. Dans deux jours c’est la St Valentin et nous, nous la passons ici et irons dans un restaurant qui a l’air sympa comme tout. Suivez-moi sur les réseaux pour voir tout ça.

Petite histoire du « Carré rouze » ou du « Gâteau Francis » comme on dirait en créole, c’est un gâteau que j’aimais beaucoup, il était très simple et sans prétention, idéale pour le goûter. Normalement les carrés sont plus gros mais étant donné que je trouve qu’il est assez bourratif comme gâteau, j’ai décidé d’en faire des petits. Aussi esthétiquement parlant, je trouve que tout ce qui est petit est mignon, n’est-ce pas ? Il est possible par exemple de faire un Thé gourmand mauricien avec un mini Napolitain, une Tartelette à la banane, un Puits d’amour ainsi qu’un mini Gâteau Francis.

Ici, j’ai fait cette recette un peu au feeling en supposant que l’intérieur était un « quatre-quart » selon mes souvenirs et ma mémoire du goût. En effet, le gâteau Francis est un gâteau extrêmement moelleux imbibé d’un genre de sirop de couleur rouge et arômatisé à la fraise puis enrobé de noix de coco avec en topping de la chantilly. Quand j’étais à l’île Maurice, j’en achetais souvent chez Café Métro à Vacoas. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Lire la suite