Browsing Category

Apéro/Entrées

Poisson Pakora {recette créée lors du #SIA2017 pour une battle food organisée par Pavillon France}

Encore des beignets oui ! À croire qu’ils me collent à la peau ou plutôt aux hanches !

Comment ai-je pu repousser à ce point de vous partager cette recette de Poisson Pakora, beignets indiens ! Les semaines défilent et voilà que cela fait maintenant quasiment trois semaines que le Salon de l’Agriculture est terminé. Tous les ans, Pavillon France, les experts de la pêche française, organise des battles culinaires où s’affrontent des blogueurs et là c’est la deuxième année que j’ai eu l’occasion d’y participer aux côtés de la grande Rose & Cook . Je vous laisserai découvrir les photos prises par mon amie Shaïna, une compatriote et auteure du blog Cookile Paradise plus bas.

Nous avions 30 minutes pour réaliser une recette avec comme poisson du turbot et j’ai eu l’idée de faire ces beignets car ils sont rapides à faire et c’était une valeur sûre au niveau du goût. Cependant, dans quoi m’étais-je embarquée ? Il n’y avait pas d’huile de friture mais juste de l’huile d’olive, moi qui n’aime pas la friture dans celle-ci j’ai dû aller à l’encontre de mes valeurs de goût. Il n’y avait pas d’ail, pas de ciboulette, pas de coriandre mais juste quelques feuilles de menthe, pas de levure ni de bicarbonate.

J’ai donc fait avec les moyens du bord et visiblement j’ai réussi le pari que je m’étais lancé ! Cette recette est donc simplicissime, elle n’est pas mauricienne mais ressemble beaucoup aux croquettes que l’on pourrait faire chez nous et se rapproche beaucoup des Pakora qui sont des beignets indiens. Le zeste d’orange pourrait vous choquer mais je trouve que cela apporte une petite note de douceur à la pâte et une touche d’originalité. Ces Poisson Pakora se marient très bien avec du satini cotomili (chutney de coriandre mauricien). Je vous laisse découvrir ma recette plus bas ainsi que la vidéo bonus qui vous aidera plus à comprendre comment les faire.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une bonne soupe à l’oignon et je vous souhaite une bonne année 2016 !

Une soupe rapide pour réveillonner comme il se doit !

Voici une soupe que j’ai découverte à mon arrivée en France, chez Marie-Odile et Frédéric, les beaux-parents de ma sœur, qui m’avaient vraiment très bien reçue pour mon premier Noël en France et chez qui, j’ai eu l’occasion de goûter à maintes spécialités typiquement françaises.

La soupe à l’oignon avait était dégustée au 31 à minuit et j’en ai donc conclus que c’était une tradition alors j’ai décidé de la perpétrer en la faisant tous les ans. Bonne année 2016 à tous, je vous souhaite d’avoir plein de succès, une bonne santé et tout simplement d’être heureux. Que tout ce que vous souhaitez, Dieu puisse vous l’accorder ! À l’année prochaine !

Soupe à l'oignons

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Huîtres de Saint-Vaast-La-Hougue chaudes à la crème persillée parfaites pour la Saint-Sylvestre !

Une recette qui vous fera aimer les huîtres !

Noël est passé mais le jour de l’an non! Pour ma part, j’étais en retard pour mon repas de réveillon de Noël et cette année comme nous sommes invités chez des amis et que, par conséquent, je mets les pieds sous la table, j’ai décidé de préparer tout ce que je voulais manger avant et ai anticipé la Saint Sylvestre. Alors autant vous dire qu’à la rentrée, j’aurai sans doute droit à un régime sec…

Cependant, pour les huîtres chaudes, je vous avouerai  que cela ne me fait point culpabiliser car premièrement cette recette est à tomber par terre et deuxièmement l’huître de Saint-Vaast-La-Hougue est certainement l’une des variétés que je préfère.

Les Jardins Ostréicoles de Tatihou sont ceux chez qui je me suis procurée ces fameuses huîtres au goût noiseté et délicat. Pour ceux qui ne le savent pas, les huîtres de Saint-Vaast-La-Hougue sont très réputées en Normandie, là où est leur berceau et bien évidemment ailleurs. Si vous voulez vous embarquer dans cette aventure gustative et découvrir cette variété d’huître, vous pouvez les commander sur le site de l’enseigne dont je vous ai précédemment parlée : http://www.huitres-tatihou.fr/.

Cette sorte d’huître est aussi bonne crue que cuite mais en raison des fêtes, j’ai décidé de la cuisiner de façon à ce qu’elle donne envie même à ceux qui sont fâchés avec ce « coquillage ». Vivant en Normandie, je pense qu’il est aussi important de faire connaître les produits de cette région.

Pour ma part, je n’ai pas inventé cette recette ! Chaque année, je vais en Bretagne à côté de Paimpol et assiste à la fête du port de Bréhec.  Les locaux organisent une espèce de grand repas en plein air où l’on peut déguster des huîtres chaudes au barbecue de cette manière.

Je vous laisse découvrir cette recette, qui encore une fois est très simple, rapide mais surtout très bonne et idéale pour ceux qui sont allergiques aux huîtres hehe. De plus, pour rester dans la simplicité et l’élégance, je les ai accompagnées avec un Crémant d’Alsace Jean-Claude BUECHER très fin en bouche et idéal pour les fêtes ! Car non il n’y a pas que le Champagne mais aussi de très bons Crémants !

Huîtres chaudes Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Huîtres Marennes Oléron en tartare parfumées au gingembre, sauce soja & Combava

Une recette rapide, originale et exquise pour les fêtes !

OMG ! Demain nous sommes déjà le 24 décembre et le menu de Noël se prépare tout doucement mais sûrement. Il y a peu, j’ai découvert les Huîtres Marennes Oléron en surfant sur le net. Eh oui car ce que j’ai découvert et que j’étais loin de m’imaginer, c’est que l’on peut commander des huîtres en ligne et se les faire livrer. C’est pas beau ça ?

Je sais que j’arrive un peu tard pour Noël car je suppose que vous avez déjà prévu la dose de foie gras & de saumon fumé mais qu’avez-vous prévu pour les jours qui suivent et à pour la Saint-Sylvestre ? Ainsi j’ai découvert les Huîtres de Courdavault Alain & Fils et j’ai voulu tenter l’aventure en les essayant. Pour avoir plus d’informations sur leurs huîtres, je vous conseille d’aller faire un tour sur leur site.

Comme vous l’avez vu, les influences asiatiques ne manquent pas sur mon site de part mes origines et encore une fois, avec cette recette, j’ai décidé de vous faire voir les huîtres autrement. De plus, avec leur côté très fin en bouche, je n’ai pas voulu les dénaturer en les faisant, par exemple, cuire. Il faut également savoir que si vous voulez les cuisiner, il est préférable à ce moment-là d’en prendre de plus grosses. J’ai, au contraire, apporter une valeur ajoutée avec l’assaisonnement de mon tartare. Je vous laisse découvrir la recette simplissime plus bas.

Huîtres en tartare

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Foie gras de canard mi-cuit au Vouvray et à la Ñora Hojilla accompagné d’un Chutney de mangue saveur pain d’épices

Les secrets pour avoir réussir son gras pour les fêtes !

Ce n’était pas facile pour moi de quitter mes fourneaux pour me poser et vous délivrer cette recette mais je me suis dit que je ne pouvais pas la garder pour moi. Quelle fierté de faire son foie gras pour les fêtes, certes on peut également en acheter du tout prêt. Cependant ce n’est pas pareil !

Alors pendant les fêtes de fin d’année, ce que je vous conseille c’est de varier les plaisirs car faire plusieurs foie gras, ce n’est pas aussi plaisant que d’en faire un et de bien le réussir. De plus comme à cette période, on a tendance à se gaver, vous aurez vite l’occasion d’alterner sans problème.

Pour continuer mes conseils accord mets et vins, je vous conseille la cuvée Gravel appellation Gaillac du Domaine Rotier de la box Vinattendu qui se mariera parfaitement à cette recette de part son côté doux, fruité et sucré. Vous me direz que j’ai mis du Vouvray dans mon foie gras et pourquoi pas continuer là-dessus et je vous répondrai « pas faux » sauf que j’ai voulu encore une fois rester dans le Sud-Ouest tout en rendant hommage à une partie de ma famille qui se trouve à Vouvray et qui sont viticulteurs, Aubert Jean-Claude et Didier. Cela n’empêche que pour le dessert, je ne me priverai pas car j’ai de bonnes bouteilles de Vouvray des vendanges tardives hehe.

Petit conseil avant de commencer, on reconnaît un foie gras de qualité lorsqu’il ne se désagrège pas à la cuisson et qu’il ne fond pas rapidement et Montfort a su relever ce défi en offrant une beau rapport qualité/prix au niveau de son foie gras cru qui soit dit en passant est très fin. Je ne me permettrai pas de vanter les mérites d’une marque si celle-ci m’avait déçu et là pas du tout.

Le piment Ñora Hojilla est une sorte de poivron séché concassé et une épice très utilisée dans la cuisine espagnole. Elle apportera de la douceur à votre foie gras. J’ai eu la chance de la découvrir chez LA CALE AUX ÉPICES.

Foie gras mi-cuit Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits nems de confit de canard aux 5 épices et figues séchées

Une revisite sympathique du nem à tenter !

Une recette qui vous fera voyager pour Noël ! Je passe très vite et vais essayer d’abréger, j’ai bien dit essayer car tous ceux qui me connaissent, vous diront que je suis un moulin à parole et même à l’écrit…

Innover, je crois que c’est un verbe qui parle à beaucoup, vous en avez marre de toujours présenter les mêmes petits fours ? Alors optez pour cette recette aussi bonne qu’originale. Cette idée m’est venue car suite à la réalisation de mon Parmentier de confit de canard, aux cèpes et supplément de foie gras poêlé, il m’est resté une cuisse de confit de canard, sachant que dans une boîte Montfort, il y a entre 4 et 5 morceaux, du coup pour varier les plaisirs et qu’il n’y ait pas de pertes, j’ai réalisé ces petits amuse-bouches.

Pour accompagner ces petits nems tirant vers le salé-sucré, j’ai opté pour la deuxième bouteille de la box de ce mois-ci chez Vinattendu.fr, un vin blanc très fruité qui colle bien au côté sucré des figues séchées. Je vous laisse aller sur leur site pour découvrir la cuvée Gravel appellation Gaillac du Domaine Rotier. Encore une fois, nous restons dans le Sud-Ouest ! Je vous laisse découvrir la recette plus bas.

nems de confit de canard Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mini tournedos de canard façon « Korrigans » et pommes de terre sarladaises, un bon plat de fête !

Comment sublimer un magret de canard en un rien de temps pour les fêtes !

Noël approche et je suis sûre de ne pas être la seule à tout préparer pour le jour J ! Pour cette semaine je vous propose des spécialités principalement à base de canard étant donné que la période s’y prête bien. J’ai revisité et imaginé pour vous des recettes faciles et qui pourront en mettre plein la vue à vos invités.

J’ai sélectionné pour vous la marque Montfort qui est une marque avec de jolies valeurs. Je dois vous dire que je n’ai pas toujours pensé cela car j’avais entendu dire que leurs canards venaient de Hongrie et non du Sud-Ouest mais il s’avérait que mes sources étaient erronées. Pour avoir plus d’informations sur elle, je vous invite à aller voir son site.

Bref, pourquoi cette marque finalement ? Eh bien tout simplement par rapport à la qualité exceptionnelle de son canard et bien évidemment les prix qu’elles proposent, propices à cette fin d’année qui peut être difficile pour le porte-monnaie.

J’ai associé cette bonne bouteille de vin rouge cuvée Esquisse appellation Gaillac du Domaine Rotier que j’ai eu l’occasion de découvrir dans la box de ce mois-ci sur Vinattendu.fr.

Comme vous pouvez le constater, je ne me suis pas éloignée du Sud-Ouest, mon ancienne terre d’adoption, loin des yeux, près des papilles hehe. La seule chose qui dénote est le choix de la marinade des tournedos qui est faite à base du mélange des Korrigans, spécialité de LA CALE AUX ÉPICES, épicier de Paimpol en Bretagne. Vous pouvez d’ailleurs leur envoyer un mail via leur site afin de leur en commander pour les fêtes. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Tournedos de canard à la Korrigane Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cigares aux pommes de terre et à la Fourme d’Ambert suppléments miel et éclats de noix

Une entrée digne des fêtes de fin d’année !

Fini le goûter de Noël avec Élo dans la farine ! Enfin, ayant un planning assez chargé, je n’ai pu vous partager les deux autres recettes restantes que nous avions faites ensemble. Néanmoins, je vous ai réservé plusieurs petites surprises de choses sympathiques salées à préparer à l’occasion de Noël.

Pour cette recette, elle m’est venues car j’avais des feuilles de brick au frigo, un reste de pommes de terre cuites à l’eau et une Fourme d’Ambert qui m’avait été offerte lors du Salon du Blog Culinaire à Soissons. De plus, il n’y a pas longtemps, j’ai ramassé plein de noix comme c’était la saison alors je me suis dit que le mélange fromage et noix pourrait être vraiment bien.

Les fêtes arrivent à grands pas et le temps passe tellement vite que l’on ne prend même pas le temps pour se poser et pour préparer son menu. Mais là, voici une recette bonne, simple et rapide à réaliser, une recette qui ravira tous vos convives.

Pour accompagner ces cigares, j’ai choisi le bon Pommeau de Normandie Exquise que propose le Domaine Duclos Fougeray que j’achète toujours quand je vais à Honfleur chez un spécialiste des produits normands La ferme de Pascaline.

Sur ces belles paroles, je vous laisse découvrir ma recette de cigares en espérant qu’elle vous plaire.

Cigares aux pommes de terre Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Roulés de choux de Bruxelles au bacon et paprika fumé, une recette qui vous réconciliera avec ce légume !

Recette d’une ex-traumatisée

Suis-je la seule à avoir eu en horreur les choux de Bruxelles? Eh bien, je pense que non et que c’est toujours le cas pour beaucoup. Je ne vais pas m’étaler sur ce sujet car soyons honnête, ce n’est pas le légume dont tout le monde aimerait parlé durant des heures. Seulement, comme derrière toutes mes expériences culinaires, se cache une belle histoire (oui oui je sais, j’ai toujours quelque chose à dire).

J’avais 14 ans quand j’ai mangé des choux de Bruxelles pour la première fois. Ah l’adolescence, un âge où un bon hamburger suffirait amplement ! Mais non, j’avais ma tante Brenda, bonne vieille Anglaise qui nous faisait souvent de la cuisine de son pays. Sauf que, comment vous dire les amis ? Elle n’était pas très douée pour la cuisine…après vous me direz que les Anglais ne sont pas très doués et je vous dirai que c’est faux car j’ai d’autres Anglais dans ma famille qui m’ont fait connaître beaucoup de spécialités qui ont du goût.

Bref, cette fameuse Brenda, nous faisait le plaisir de faire un « stuffing » affreux que je ne manquais pas de cracher dans ma serviette ou ses fameux choux de Bruxelles qu’elle cuisait à l’eau et là c’était juste à vomir. Néanmoins, en tant que jeune fille bien élevée, je mangeais en faisant de l’apnée pour ne pas sentir le goût souriait et ne cessait de boire du coca pour me consoler.

Quand je suis arrivée en France, j’ai décidé de redécouvrir ce légume à ma façon et me suis fixée pour objectif de me le faire aimer et le faire aimer aux autres. J’espère donc que vous aimerez ma recette qui se trouve plus bas, je remercie LA CALE AUX ÉPICES car sans son merveilleux paprika fumé, je n’aurais pas pu avoir un tel résultat.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Œufs cocotte au chorizo : une entrée simple, bonne & qui impressionne !

Pourquoi faire compliquer quand on peut faire des œufs cocotte ?

Pas besoin de sortir une terrine de foie gras pour épater la galerie ! Des œufs cocotte feront amplement l’affaire ! En effet, ces petites merveilles ont le chic de paraître gourmandes, sont pleines de saveurs et surtout très faciles et rapides à réaliser. Le bonheur lorsque l’on arrête pas de courir après le temps.

Noël approchant, j’ai décidé de vous délivrer une panoplie d’astuces et de recettes peu chères afin de vous aider à quand même passer de bonnes fêtes. Eh oui, cette période de l’année est souvent très difficile au niveau financier car on doit acheter les cadeaux de Noël, les impôts viennent de passer et il faut réveiller malgré tout.

Cependant, cela ne veut pas dire qu’on est obligé de suivre un chemin tout tracé en ce qui concerne les repas de fin d’année, je veux bien sûr parler de l’éternel foie gras, chapon etc. Car tout cela coûte une fortune lorsque l’on n’a pas les moyens. Alors des petits plats qui présentent bien comme mes œufs cocotte peuvent intervenir pour sauver les apparences hohoho !

Ce qui est étonnant dans cette histoire, c’est ce que j’ai vraiment réalisé tout cela qu’avec les restes de mon frigo ! Comme quoi, on peut créer à partir de pas grand chose ! Je vous laisse découvrir la recette plus bas !

Oeufs cocottes Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !