Browsing Category

Bouillons/Soupes

Wan tans au poulet à la mode sino-mauricienne en soupe, à la vapeur ou frits, c’est un régal !

Une recette gourmande dont on ne se saurait se passer !

Bonjour à tous ! J’avais quelque peu disparu et il y a des choses merveilleuses que j’aurais voulu vous partager mais comment vous dire que je ne pense pas toujours à tout partager sur les réseaux sociaux ! Cependant, sur Instagram je vous invite à aller voir car c’est bien le réseau sur lequel, j’ai été à peu près le plus active : http://www.instagram.com/latelierdekristel !

Il y a peu de temps comme vous avez pu le voir j’ai été invité à un atelier organisé par la marque Bleu Blanc Coeur présidé par le Chef étoilé Frédéric Simonin et j’ai été sensibilisé à de très bons produits. Je connaissais déjà la marque avant mais j’ai pu avoir un contact direct qui s’avérait être encore mieux ! J’ai donc décidé de mettre au travers de cette recette leur volaille en avant. Il y a des revendeurs qui sont indiqués dans un lien qui se trouve dans ma liste d’ingrédients.

Les Wan tans, on pourrait dire que c’est chinois et pourtant quand j’ai tenté les Wan tans ou plutôt ravioli, dirions-nous davantage en France, j’ai vraiment été déçu par ceux que nous avons à l’île Maurice ont vraiment un goût incomparable. Là où je les préfère, c’est sans aucun doute chez Ah Youn à Vacoas, une bonne adresse si vous allez en vacances là-bas ! Manger local, pas cher, typique et surtout délicieusement bon, c’est là-bas ! Les Wan tans sont faits par la communauté sino-mauricienne mais font partie comme tout est mélangé chez nous de notre culture culinaire.

Ce n’est pas quelque chose que l’on prépare chez soi mais que l’on mange à l’extérieur, on les trouve sous les trois formes que je vous propose ici. On peut les manger également avec des nouilles à l’eau (mines bouillis) lorsqu’il sont à la vapeur sinon en soupe (dit bouillon chez nous), on peut les mixer avec d’autres sortes de boulettes (comme les boulettes chouchous que je vous ai proposé il y a peu de temps de cela). Les Wan tans frits, eux, peuvent très bien se manger en apéro ou on les grignote pendant la journée si on a un petit creux, comme cela arrive très souvent et que nous, les Mauriciens, mangeons toute la journée hehe. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Wan tans

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouillon poisson et chutney {satini} coco : un plat bien typique de l’île Maurice, celui que maman fait si bien !

La bouillabesse à la Mauricienne : un plat très typique qui ne se déguste que chez l’habitant !

Avant de commencer cet article qui j’espère va s’annoncer « court », je tenais à remercier tous de suivre mon blog, de commenter et m’excuser car je ne réponds pas toujours ! Non pas que je n’en ai pas envie mais parce que je suis toujours en train de courir à droite à gauche. Mais ne vous en faites pas, je les lis bien et compté également y répondre un jour.

Cette recette est une recette qui me tient à coeur, que ma maman me faisait et c’était le plat que je pouvais manger non-stop toute la semaine sans m’en lasser. J’adore le poisson et surtout les espèces que l’on peut trouver à l’île Maurice.

À Maurice, on cuisine tout particulièrement le « Cateau » ou la « Viel rouge ». Ici j’ai utilisé de la Vieille, celle que j’ai pêché cet été d’ailleurs. Pour sa bonne conservation, j’ai levé les filets, garder la tête et la queue, je les ai ensuite frits pour qu’ils deviennent un peu croustillants afin de pouvoir réaliser cette recette. Je vous rassur que cela se congèle très bien !

Sinon pour revenir à cette association entre le Bouillon poisson, le riz basmati blanc ainsi que le chutney coco prononcé « Satini coco », c’est juste une énorme explosion de saveurs en bouche. Un plat sans prétention, goûteux et qui vous transporte. Le Bouillon poisson n’est pas une soupe contrairement à ce que l’on pourrait penser mais un genre de sauce liquide, dans les îles il est très commun de mélanger le « bouillon » et le « riz ». Ainsi on mange également des légumes secs styles pois cassés jaunes avec du riz etc. Je vous laisse découvrir la  recette plus bas.

Bouillon poisson et satini coco

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rasson à la Mauricienne, la soupe végétarienne détox aux épices qui se boit !

On ne se lasse pas d’une bonne petite soupe même en été et surtout en Bretagne !

Le week-end est devant alors je vous souhaite de profiter ! Pour ma part, étant en vacances, je profite énormément et un peu trop même. Bonjour, les kilos en trop ! Cependant, une fois par semaine, je fais une soupe différente et ça aide à passer à autre chose. Le Rasson est vraiment l’une de mes soupes, pour ne pas dire boissons, préférées. A l’île Maurice, c’est en effectivement le cas, il est servi durant les mariages dans des « guilace », verre en inox indien, et fait partie de ce que l’on sert en boisson à côté de ce que l’on peut déguster à la main sur une feuille de banane. Il est souvent donné lorsqu’il y a le fameux « 7 carrys » (7 mets différents sur une même feuille de banane).

Le Rasson est une spécialité tamoule et se mange souvent avec le « Carry Dhall Gram », également typique de la communauté tamoule à l’île Maurice. La recette arrivera aussi dès que possible. En attendant, je vous parle du Rasson qui est une bonne recette végétarienne, pas du tout calorique et avec des épices très bonnes pour la santé. Le curcuma, par exemple est un excellent anti-oxydent.

On peut aussi manger ce dernier sur du riz basmati nature ou tout simplement tout seul en guise de soupe. C’est vraiment une spécialité typique des mariages ou de célébrations religieuses. Cependant, on le fait également à la maison comme  le faisait si bien ma mère d’ailleurs. Je vous laisse découvrir la recette plus bas.

Rassom Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe de poulet & maïs, il était une fois une spécialité cantonaise à l’île Maurice !

Une soupe sino-mauricienne ultra originale, bonne et light !

Hello les chouchous, je vous avais promis des recettes avec le Choppy, eh bien c’est parti ! Après les Rissoles de poulet, passons à une recette plus light, enfin qui collerait bien au temps que nous avons en ce moment ! Un coup chaud, un froid mais où va-t-on? À l’île Maurice, comme dans beaucoup de pays chauds, vous seriez étonnés à quel point nous sommes fans de soupes ou de bouillons !

La soupe de poulet & maïs est une spécialité que l’on va retrouver dans les restaurants chinois à l’île Maurice. Encore une fois, chez nous la plupart des restaurants sont cantonais mais cela n’a rien à voir avec la cuisine « asiatique » que l’on peut trouver en France qui est assez « j’y fous tout ». Ici, c’est vraiment le goût du traditionnel que l’on retrouve, cette cuisine a su se préserver également en Malaisie et à Hong Kong. C’est au restaurant Le Pékinois que je vais la manger à Rose-Hill.

Ici vous aurez ma recette à moi, celle que j’ai réalisée selon mon discernement et ma mémoire du goût. Ici encore, le Choppy m’a été d’une grande aide pour cette réalisation. Cette recette est originale car ici en France, le maïs est dégusté froid tandis que chez nous, nous avons plusieurs façon de le cuisiner de part le brassage de cultures. Elle régalera également les papilles de vos convives et enfants car le goût du maïs y est assez intéressant.

Cette soupe se mange généralement en entrée et vous pouvez la compléter en réalisant un bon riz frit, un mine frit ou un bon bol renversé qui sont des spécialités sino-mauriciennes que j’ai déjà partagées sur mon blog !

Soupe de maïs

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouillon Mee Foon : soupe de vermicelles de riz au poulet, aux œufs et aux légumes ! Un délice sino-mauricien !

Une soupe saine, light, pleine de saveurs et ultra complète !

Après les Chips de bananes, voici une bonne soupe pour notre bonne conscience. Les beaux jours arrivent de plus en plus mais ce n’est pas pour autant que la soupe doit être bannie de nos menus ! Dans les pays chauds, on mange également très chaud et c’est ce dont j’ai toujours eu l’habitude à l’île Maurice et également à travers mes différents voyages en Asie (Malaysie, Singapour, Thaïlande etc.). Après vous avoir livré maintes recettes de carrys/caris différents, je me suis rendue compte que j’avais négligé le côté très bouillon et soupe des Mauriciens.

En effet, nous, les Mauriciens, nous aimons manger tout ce qui est un peu liquide et contrairement aux Français ou autre pays, nous nous servons de ce que l’on appelle des « Bouillons » comme sauces pour le riz, ainsi que le Bouillon poisson peut être consommé dans un petit bol servi en plus de son riz mais également sur le riz avec plusieurs accompagnements différents.

Ainsi cela ne nous dérange pas d’avoir un plat composé de riz, de légumes verts, de pommes de terre frites et de bouillons ou de légumes secs ou même de salades. Nous mélangeons vraiment tout et ce qui fait le charme très complet de nos spécialités !

Je vais maintenant vous parler du Bouillon Mee Foon (prononciation : Mifoune) qui est une spécialité sino-mauricienne (mauricienne aux origines chinoises/cantonaises). Cette spécialité est très saine et complète, c’est une soupe qui fera aimer les légumes à vos enfants. Aujourd’hui, avec beaucoup de recul, je pense que ce qui m’a fait aimer les légumes, ce sont justement toutes les bonnes façons que nous avons de cuisiner les légumes à l’île Maurice. Chaque culture a contribué à sa façon et ça, c’est juste génial ! Je vous laisse découvrir ma recette plus bas et bon appétit !

Bouillon Mee foon Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Haleem : soupe épicée d’agneau de l’île Maurice, idéale pour affronter le froid !

Une soupe relevée qui vous fera aimer l’agneau !

Hello la blogosphère, je ne sais pas vous mais en ce moment je sens vraiment mais vraiment que l’hiver est proche ! Après un superbe week-end ensoleillé, j’avais encore de l’espoir pour cette semaine mais non, je me les pêle !

Sinon, j’ai décidé de faire cet article pour trois choses :

  1. Cette recette me tient à cœur car elle me rappelle la cuisine de ma tante Vadee et de mon oncle Vijayen quand j’étais à l’île Maurice.
  2. Beaucoup de gens n’aiment pas l’agneau mais cette recette met vraiment cette viande en avant, elle est goûteuse, chaleureuse et épicée, idéale pour une fin d’année. L’agneau c’est si simple et si bon !
  3. J’ai découvert, il y a peu l’événement Amoureusement Soupe et je trouve ça formidable car je suis une mordue de soupe car il y a mille possibilités de recette, la soupe c’est bon, c’est sain, c’est convivial et c’est tellement simple à faire !

Le Haleem ou Halim est une soupe épicée à base d’agneau consommée dans les snacks à l’île Maurice, un snack c’est un endroit où l’on peut manger des choses rapides, on peut y manger à tout moment et c’est génial, ce n’est pas un restaurant mais plutôt un endroit où l’on peut manger sur le pouce.

Ce n’est pas un plat qui se cuisine à la maison, certains le font mais c’est tellement pas cher lorsque l’on veut en manger que c’est aussi sympa de se faire une sortie et d’en manger en dehors de la maison.

Mon oncle Vijayen, c’est vraiment le roi du Haleem, je ne connais pas sa recette mais voilà j’ai essayé de faire cette soupe de sorte à ce que cela se rapproche du goût de celle qu’il faisait. Je vous laisse découvrir la recette plus bas. Pour les épices, vous pourrez les acheter sur le site de : http://christiesshop.com/fr

Haleem Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Soupe rustique de riz et de légumes de ma maman, le potimarron a su y trouver sa place !

Une soupe facile, goûteuse, économique et surtout très automnale !

Après le poulet rôti, la soupe qui va avec ! Enfin, je vous précise juste que si vous voulez réaliser cette recette, c’est mieux de la faire à partir d’un reste de poulet rôti et notamment à partir de sa carcasse, référez-vous à mon article précédent pour plus d’info.

Quoiqu’il en soit, j’essaye toujours de lutter contre le gaspillage à travers ma créativité car oui il faut avoir de la suite dans les idées pour savoir comment accommoder ses restes. Pas toujours facile de se débrouiller seul surtout quand on n’a jamais eu d’exemple à la maison, moi par exemple, heureusement que j’ai vu faire ma mère car sinon j’aurais été offusquée comme la nouvelle génération qui n’aime pas grand chose…ou du moins très difficile.

Mais les gens, réveillez-vous car dans les plats préparés etc. il y a dix milles fois de choses plus immangeables mais c’est juste que vous ne voyez pas les composants en vrai de ce que vous consommez. Les sauces tomates aromatisées toutes prêtes par exemple sont faites la plupart du temps à base de tomates qui sont tombées par terre même parfois avec des cafards qui ont fait leur nid dessus…bref je ne vais pas plus vous dégouter, c’est juste que si vous êtes choqués par ma fameuse soupe de poisson qui est faite à base de têtes de poisson, eh bien il ne faut pas car celle qui est vendue en supermarché est faite de la même façon mais avec du poisson souvent pas très frais et aussi on vous la fait payer à un prix incroyable par rapport à ce que c’est.

Je ne vais pas m’embarquer dans des débats mais je préfère défendre ma recette et vous assurer que si vous aimez le goût du vrai, eh bien c’est là que ça se passe. Ce n’est pas cher, c’est bon et surtout on vous aurez bonne conscience de n’avoir rien jeter.

Cette recette est typique de l’île Maurice, ce n’est aujourd’hui une spécialité que vous trouverez dans les restaurants mais c’est plutôt une soupe familiale que l’habitant prépare à partir de ce qu’il a. Le riz était l’aliment de base, il est mis à l’honneur dedans. Sinon, normalement on peut mettre dans cette soupe du chouchou/chayotte (légume exotique), du giraumon (ou ici potimarron ou courges)…C’est une soupe qui se suffit à elle-même car il y a tout dedans, du poulet, des féculents, des fibres etc. Bonne découverte à vous plus bas ! En plus, le potimarron fond dans la bouche dedans, ça change du mixé !

soupe rustique

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !