Browsing Tag

basilic

Insta recette : Poulet au lait de coco, basilic et citronnelle influence thaïe

Un poulet à la crème revisitée !

Mercredi = insta recette, la recette ultra rapide avec ce qu’il nous reste dans notre frigo ! Classique quoi ! Si je dis “escalopes de poulet”, vous me répondez : “escalope poêlée, escalope à la crème et aux champignons, poulet crème/curry”, bref tout ce qui est prévisible pour un plat rapide du midi.

C’est tellement dommage parfois que nous nous contentions de toujours manger les mêmes choses par manque d’inspiration et d’informations. Alors vous me direz que tous n’ont pas toujours du basilic, du lait de coco ou de la citronnelle sous la coude et je vous rétorquerai que malheureusement non mais qu’il serait tant de changer vos habitudes de consommation et y intégrer de nouveaux produits.

Pour la citronnelle, vous pouvez acheter de la fraîche, la couper en tronçons et la congeler, pour le basilic pareil car attention le basilic séché n’a pas du tout la même saveur que le frais. Pour le reste, il suffit d’aimer voyager tout restant chez soit, aimer les saveurs du monde. Dans cette recette j’ai également utilisé de l’écorce de Galanga que l’on peut trouver dans des magasins asiatiques. Cette épice fait partie de la famille du gingembre et est beaucoup utilisée par les Thaïs. Je vous laisse découvrir la recette plus bas !

Poulet thaï

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Maquereau fumé au bois de hêtre, parfumé au poivre de Kampot et aux saveurs des sept mers !

Souvent, les gens n’osent pas fumer eux-mêmes leurs poissons…et cela se comprend tout à fait, on s’imagine que c’est compliqué à faire…que c’est infaisable et que le fumoir coûte les yeux de la tête ! Mais je vous rassure en vous disant que c’est faux et que n’importe qui peut faire son poisson fumé, il suffit juste d’être un minimum guidé et de connaître les bonnes personnes, celles qui en ont déjà fait.

Le fumage du maquereau

Pour fumer le maquereau ou d’autres poissons, il y a plusieurs façons de faire mais voilà comment, moi, je l’ai fait. J’ai vu un ami le faire une fois et je vous avouerai que cela m’a pas mal aidé. J’ai fait des tests et me suis fait ma propre recette.

Les étapes avant, pendant et après

1 – La préparation du poisson : lever les filets et enlever les arêtes à l’aide d’une pince à désarêter.

2 – La saumure : mettre les filets dans du gros sel et un peu de sucre et laisser reposer 3h.

3 – Le rinçage : rincer les filets à l’eau claire pour bien enlever le sel.

4 – L’essorage : essuyer les filets avec du papier absorbant pour qu’ils soient bien secs et saupoudrer vite fait de sucre et ré-essorer après car celui-ci fond.

5 – L’assaisonnement : on peut les faire nature mais avec du poivre concassé, c’est délicieux.

6 – La préparation du fumoir : mettre deux cuillères à soupes de bois de hêtre au fond du fumoir (quand vous en achetez un, on vous explique comment faire normalement).

7 – Le disposition : déposer les filets sur les grilles du fumoir, il y en a deux, une en bas et une en haut. Petit conseil, mettre les plus gros filets en bas et les petits en haut car sinon les petits seront trop desséchés. Là, j’avais 8 maquereaux et donc 16 filets, c’est le nombre parfait, 8 en haut et 8 en bas.

8 – Le fumage : il dure 20 minutes et après il faudra laisser refroidir les filets avant de les mettre au frigo ou même sous-vide et au frigo après.

maquereau fumé Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !