Browsing Tag

mauricien

Un Rainbow Cake avec une crème à la noix de coco pour les 50 ans d’indépendance de l’île Maurice !

La génoise coco de mon enfance revisitée à l’occasion de notre fête nationale aux couleurs du drapeau mauricien : rouge, bleu, jaune, vert ! {Collaboration avec la célèbre Moon and Sugar}

Il y a des gâteaux qui n’ont pas vraiment de nom, n’est-ce pas ? Je ne savais pas trop comment j’allais baptiser cette recette qui s’apparente beaucoup au Mont Blanc antillais qui est une génoise légère avec une crème à la noix de coco. Eh bien, figurez-vous qu’à l’île Maurice, nous avons quasiment la même chose. C’est un gâteau par contre que l’on ne fait pas chez soi mais qu’on achète en boulangerie/pâtisserie. Il me semble d’ailleurs que l’on appelle ce type de gâteau “génoise coco” !

Sinon, je pensais que cela s’appelait le gâteau “français” mais non ça c’est le massepain autrement dit chez nous. Je pense que cela date de l’époque où, comme de fait, nous avions été colonisés par les Français qui nous ont ramené leur savoir-faire en terme de pâtisserie. Du coup le terme gâteau français est resté ! Cependant, ce sont des gâteaux assez mastoc et pas supers quand on veut de la finesse ! Par contre la génoise coco est fabuleuse et c’est pour cela que j’ai décidé d’opter pour ce gâteau !

Tout cela pour revenir sur un bref historique sur le passé colonial de l’île Maurice qui a d’abord été colonisé par les Portugais, période très lointaine et vague. Ensuite vinrent les Hollandais de 1598 à 1710 puis les Français de 1735 à 1772 et pour finir les Britanniques de 1810 à 1968 ! Eh non pas si vieux tout cela ! Quand je pense que mon père est né en 1955 et qu’il a brièvement connu cette période de colonisation, cela me fait tout drôle ! Le système parlementaire est donc calqué sur le système britannique et l’île Maurice fait partie du Commonwealth.

La culture y est impressionnante car l’on voit bien les différents héritages laissés par les Colons et la flexibilité des Mauriciens à jongler aussi bien entre le français et l’anglais. Les communautés vivent également parfaitement en harmonie et se tolèrent bien. Ainsi là-bas le calendrier contient les fêtes religieuses de chaque communauté et les Mauriciens tendent vers l’oecuménisme. Je vous laisse découvrir la recette faite en collaboration avec la professionnelle du Cake Design Mounia BEAUJOUR de Moon and Sugar. Je vous laisse découvrir son portrait également plus bas.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Petits feuilletés tressés au thon, une recette de famille !

Week-end = apéro !

Comment vous dire l’émotion qui me vient lorsque je prononce le mot “week-end”, c’est là que la semaine de boulot s’achève et que les moments de détente et apéros peuvent démarrer !

A l’île Maurice, on raffole des apéros, c’est la base de tout (j’exagère un peu mais rien qu’un peu hihi). Comme vous pourrez le constater, je fais énormément d’ateliers apéro car dans mon pays nous aimons grignoter un max avant le repas, ça fait partie de l’accueil, c’est le tapis rouge alimentaire. Nous sommes les pros de ce que l’on appelle chez nous des “gadjaks”, en gros pour traduire les petits fours.

Aussi, en créole, nous ne disons pas “petits feuilletés de trucmuche” mais “ti paté”. Ainsi là vous avez la recette des “ti paté thon” et le feuilleté quand il est salé s’appelle le “paté”.

Pour ces ti paté thon, je ne les ai pas fait de manière conventionnelle, normalement c’est plus simple à faire car on replie des bandes de pâte feuilletée pour refermer la farce au milieu alors que là c’est tressé ! Visuellement, il n’y a rien à dire, ça ne fait pas le même effet quand on les présente sous cette forme. Bien sûr vous pouvez remplacer le thon par des sardines à l’huile, de la viande hachée etc. Libre à vous de choisir mais le plus commun chez nous c’est ceux au thon !

feuilletés au thon Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !