Browsing Tag

piment oiseau

“Gâteaux piment”, Falafels à base de pois cassés jaunes : un classique de la street-food à l’île Maurice !

Les Mauriciens aiment quand ça croustille !

A l’occasion de la venue de Leslie du blog Je cuisine créole, pour un Facebook live lundi 20 mars à 18h et après avoir abordé cette recette en direct, j’ai décidé de vous mettre à jour celle-ci que j’ai pu perfectionner ! J’ai également refait mes photos, j’aime bien changer tous les ans de mise en scène ! Il y a peu aussi on les a refaits pour la Fête Nationale de l’île Maurice avec ma compatriote Brinda Mauritius’Delights. Nous allons donc voir comment confectionner les fameux Gâteaux piment (Gato pima) ou Bonbons piment pour les Réunionnais. Pour cette recette, il y a plusieurs versions mais voilà je vous donne la mienne qui un mix de toutes celles qui me plaisent, chaque Mauricien à sa façon propre de réaliser cette spécialité et au final je dirai que cela a toujours le même goût ! C’est toujours bon en faite !

Les Gâteaux piment font partie de la culture street food mauricienne, c’est comme on dit en créole un “gajdak”(apéro mauricien), on peut aussi le manger à toute heure car oui les Mauriciens aiment bien grignoter et peuvent même manger un quatre-heure salé, pas de tabou chez nous !

C’est très commun lorsque l’on invite des gens de faire ça pour l’apéro, on le mange également dans du pain (de la bonne baguette fraîche) avec du beurre en guise de casse-croûte, sinon on peut les cuisiner en sauce soit en rougaille ou pour faire un curry masala (dit curry burry/cari bari) ou encore un satini gato pima (chutney de gâteaux piment).

On les trouve souvent dans les rues ou bazars (marchés) vendus par ce que l’on appelle des “marchands de gâteaux”, gâteaux à l’île Maurice ne signifient pas seulement des douceurs sucrées mais également des beignets salés ou sucrés ou autres amuse-gueules frits.

Je fais une petite dédicace à Hugo Jacquemond qui était au collège avec moi et m’avait, il y a aussi longtemps, demandé la recette de ces gâteaux, c’est lui qui m’a poussé à publier cette recette initialement. 

Je vous laisse découvrir ma recette plus bas et n’oubliez pas de me faire un commentaire pour me dire que vous l’avez testée !

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vindaye de poisson : une spécialité mauricienne qui gagne à être connue ! Ce n’est pas un poisson d’avril non !

Que ce soit pour l’apéro ou en guise de plat principal, le Vindaye est là !

Bonjour à tous ! Pour bien finir la semaine et surtout pour bien commencer le mois d’avril, je voudrais vous présenter cette recette de Vindaye de poisson et non pas vous faire un poisson d’avril même si ça pourrait être drôle ! Le Vindaye fait partie des plats que je pourrais tout le temps manger.

Traditionnellement, il se fait lors de pique-niques en famille car c’est un mets qui se mange la plupart du temps froid et que l’on transporte facilement. On ramène ainsi des baguettes de pain et les gens se font leurs sandwichs, petites tranches de pains avec un peu de Vindaye dessus et tout et tout. Si vous êtes un adepte des “Achards” ou “Pickles”, vous aimerez sans aucun doute le Vindaye. C’est aux origines indiennes que l’on a adopté dans les îles de l’Océan Indien, à la Réunion par exemple on l’appelle Vindillon.

Autrement, le Vindaye peut se manger chaud avec du riz et une fricassée de lentilles vertes. Les trois se marient très bien et cela fait un bon repas costaud. Dernière chose importante, les Mauriciens nous aimons bien grignoté plein de petites choses à l’apéro/entrée, du coup on fait des genres de plats puis on met des tranches de baguette à côté afin que les invités puissent se faire des petites tartines. Ce sont des genres de “tapas” à la Mauricienne ! Je vous laisse découvrir ma recette plus bas. Cette préparation se conserve dans de l’huile (pas cuite)qui est dans ce cas là est très bonne pour la santé donc ce n’est pas très gras, ici l’huile est bio et vient de chez Markal.

Vindaye de poisson Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !