Fricassée de haricots rouges à la Mauricienne : idéale pour accompagner un rougaille !

Une recette tellement simple mais tellement bonne !

Selon une définition dans la rubrique santé/médecine du site Journal des femmes, voici ce qu’il est sur les haricots rouges : « Les haricots rouges sont des aliments qui possèdent un index glycémique bas (ils sont de digestion lente), ce qui est idéal pour stabiliser le taux de glucides dans le sang (glycémie) chez les personnes diabétiques (de type 2). Entre autres bienfaits, les haricots rouges favorisent la digestion, réduisent les risques de développer un cancer colorectal (propriétés antioxydantes) et sont énergétiques (ce qui, par ailleurs, permet de ne plus avoir faim rapidement). Enfin, les haricots rouges contiennent de la vitamine B9 qui participe au renouvellement cellulaire. »

A l’île Maurice nous en mangeons beaucoup, un peu comme en Amérique centrale/du sud par exemple d’où ils viennent d’ailleurs à l’origine. Les légumineuses chez nous sont très importantes et nous ne les considérons pas comme des féculents mais plutôt réellement comme des « légumes secs ». On les mange donc sur du riz pour la plupart comme une sorte de sauce avec en plus à coté soit un rougaille/daube ou carry masala. Les plats mauriciens sont souvent servis avec plein d’accompagnement, nous mélangeons dans une même assiette (crudités+féculents+viande).

Les haricots rouges les plus réputés à l’île Maurice sont ceux cultivés à Rodrigues, une petite île juste à côté si jamais vous voulez un jour y aller, c’est vraiment très reposant et assez sauvage ! Quand ma mère vient me voir tous les ans, elles m’en rapportent et qu’est-ce que je peux me régaler ! Je ne pourrai de toute façon me nourri qu’occasionnellement de viande car j’adore tellement les légumineuses. Cela me rappelle les repas quotidien mauriciens car cela fait vraiment partie de la culture « créole »d’en manger. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas, elle est très simple mais très bonne !

Ingrédients

Préparation

1 – Si les haricots rouges sont secs, les laisser tremper dans de l’eau toute une nuit. Bien regarder sur le paquet le temps de cuisson car cela dépend des sortes de haricots achetés. S’il sont en conserve, oublier cette étape.

2 – Dans un cocotte minute, faire revenir dans un peu d’huile de colza les oignon et pâte d’ail et gingembre.

3 – Une fois que le mélange commence à suer, rajouter la passata ainsi que le thym et les feuilles de curry. Remuer sur un feu moyen et surveiller, une fois que la tomate prend une couleur orangé, ajouter les haricots rouges rincés d’abord.

4 – Couvrir d’eau, saler, poivrer et rajouter le bouillon. Laisser cuire au moins une heure en cocotte minute selon le temps indiqué sur l’emballage.

5 – Une fois cuites, découvrir et laisser réduire à feu moyen tout en surveillant. C’est prêt ! Servir sur du riz blanc basmati avec un bon rougaille à côté !

Fricassée zaricots zouzes
Zaricots rouzes
Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

Aucun commentaire

Laisser un commentaire