Pudding de manioc : un dessert/goûter street food revisité de l’île Maurice {pour la Fête des Mères}!

Un pudding léger, frais, facile à faire et idéal pour ceux qui aiment le “Sans gluten” !

Le Pudding de manioc ou “Poudine Manioc” en créole, c’est vraiment quelque chose que j’aimais acheter en sortant de l’école vendu par un marchand de rue dans une vitrine transportée sur son vélo ! Je me rends compte de plus en plus à quel point ces petits délices deviennent importants à mes yeux car c’est ce qui m’a bercé et qui me relie à mes souvenirs. Je n’ai jamais mangé la version “fait-maison” car ce n’était pas quelque chose que l’on faisait mais que l’on achetait.

À l’île Maurice, il y a beaucoup de plats ou de mets que l’on pense être difficiles à la confection ou que l’on trouve pour pas chers dans la rue et que l’on n’a pas besoin de faire étant donné que tout est à notre disposition. Aujourd’hui, je reçois ma maman une dernière fois avant son départ pour l’île Maurice et le Pudding de Manioc est quelque chose qu’elle aime beaucoup. Hier nous avons passé un super moment mère-fille en faisant une Battle Food où les produits de la marque Le Bol Garni étaient mis à l’honneur et là nous allons fêter de façon anticipée la Fête des Mères !

La recette suivante est géniale pour les gens qui mangeant sans gluten et je précise pour ceux qui ne prennent pas de produits laitiers, qu’ils peuvent utiliser un autre lait végétal ou tout simplement utiliser de l’eau pour cuire le gari. Traditionnellement, ce pudding se fait à partir de manioc que l’on râpe et que l’on laisse cuire au bain-marie avec de la vanille, du sucre et de la noix de coco et coupé en carrés individuels.

Cependant, j’ai décidé de faire une version simplifiée de cette recette car le gari c’est la pulpe de manioc finement râpée. De plus, cette recette est plus moderne et nous permet quand même de retrouver l’esprit de ce pudding ! J’ai investigué auprès du spécialiste des produits exotiques d’Évreux, je cite, Daniel, le Français qui tient la boutique exotique à côté de la poste à La Madeleine (Évreux). Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Pudding de manioc

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fusilli “roussis” au thym, au persil, à l’échalote, au cheddar et à la chapelure de crackers : une façon originale de préparer les pâtes à l’île Maurice !

Des souvenirs de ma tante Sinda : une bonne dose de simplicité et de saveurs dans l’assiette !

Si je vous dis “pâtes”, vous pensez à quoi au juste ? Ici, en France, les pâtes sont servies très simplement et c’est très bon mais à l’île Maurice, la signification du mot simple est toujours plus “compliquée” lol ! Bref, pour vous expliquer un peu, les plats chez nous, il faut qu’ils aient du goût et même le plus basique des aliments passe à la casserole et se fait rouler dans, non pas la farine, mais dans les herbes aromatiques ou dans les épices !

Je ne sais pas pourquoi mais quand je pense à cette recette, je pense à quand j’allais chez ma tante Sinda ! Il est vrai qu’elle faisait souvent des pâtes de la sorte avec un genre de Bolognaise version mauricienne avec de l’agneau haché étant donné que dans notre culture nous ne mangions normalement pas de bœuf. Du coup, pour me rappeler cette façon de faire et celle de ma mère par la même occasion, car non, elles ne sont pas sœurs pour rien, elles préparent bien les choses à peu près de la même façon, j’ai continué la tradition des “Macaroni roussis”. Bien évidemment, j’ai fait un petit mix de tout ce que l’on m’avait appris et ai fait ma propre recette.

Je voudrais également rendre hommage à mon oncle Raja, le mari de Sinda, qui nous a quitté, il y a quelques années et cela a été très dur pour nous tous mais c’est à travers ces petites choses comme des plats que l’on peut faire revivre des souvenirs de quelqu’un, je le revois ainsi, debout, l’assiette à la main en train de manger rapidement car il devait retourner travailler, car oui il travaillait tout le temps et c’était tout à son honneur. Hier le 19 mai, ils auraient dû fêter leur 25 ans de mariage !

Aujourd’hui, c’est devenu la recette phare lorsque je ne sais pas quoi faire à manger et que je veux quand même me préparer quelque chose qui a du goût et d’à peu près élaborée. Pour cette recette à base de pâtes, j’ai choisi les pâtes de la marque Pâtes d’Alsace Grand-Mère et ai choisi la variété “La Festive”, toujours pour la qualité de leurs pâtes. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas !

Fusilli roussis

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Satini brinzel : caviar d’aubergine très relevé à la Mauricienne !

Une recette simple et forte en saveurs qui vous fera redécouvrir l’aubergine !

“Satini”, le petit truc en plus que nous ajoutons quasiment toujours lorsque nous dégustons un plat à l’île Maurice ! Ce mot pour tout vous dire est la prononciation créolisée du mot “Chutney” en anglais. Le chutney est donc un condiment que l’on va utiliser pour relever un plat et qui va apporter une touche de fraîcheur à celui-ci.

Ici, étrangement, le Satini Brinzel (brinzel en créole signifiant aubergine), s’apparenterait plus à un caviar, ici, en France plus qu’à un simple chutney. On pourra ainsi le déguster avec du poisson frit ou comme moi tout seul sur une tranche de pain grillé. Ce n’est pas une spécialité qui a une origine spécifique comme parfois je vous indique que cela peut être sino-mauricien, tamoul ou autre, on peut dire qu’elle est tout bonnement créole.

D’ailleurs, les Tamouls, nous, nous aimons manger le Satini brinzel avec ce que l’on appelle “Poisson corne”, c’est en français le poisson licorne. On le trouve principalement dans l’Océan Indien et il est également consommé dans les îles des Mascareignes, on le fait ainsi macérer dans du Masala puis on le fait frire. Il faut absolument le tester si vous partez à l’île Maurice, c’est quelque chose de très typique et que l’on ne trouve pas dans les restaurants mais bien chez l’habitant.

Les ingrédients qui la composent, ressemblent énormément à ceux de la Salade du pêcheur que vous pourrez retrouver par ici : http://bit.ly/1TXzG1U. Je vous laisse ainsi découvrir la recette plus bas.

image Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pudding de pain mauricien, celui de ma maman mais avec du coulis de Caramel d’Isigny en plus !

Une délicieuse façon de donner une seconde vie au pain rassis !

Bonjour bonjour,

Je voudrais tout d’abord vous souhaiter un bon lundi de Pentecôte ! Pour commencer la semaine ou pour continuer ce long week-end, je vous propose ci-dessous une recette qui me vient de ma maman mais avec ma touche personnelle. Je n’aime pas gaspiller et il fut un temps où j’étais étudiante et où je devais faire attention à mes dépenses (enfin plus que maintenant). Cette recette de pudding de pain est très facile et se fait un peu au pif (vous me direz, un peu comme tout ce que je fais d’ailleurs).

Souvent on achète du pain et soit on finit tout d’un coup ou soit on attend et il est rassis. Dans ces cas-là, rien n’est perdu, il y a toujours quelque chose à faire avec pour ne pas le jeter. Ce pudding est l’héritage britannique dont nous avons hérité lorsque nous avons été colonisé à l’époque. Il peut se faire de plusieurs façon et suivant les gens qui le font, il est toujours différent. Pour ma part, je n’aime pas les puddings qui sont secs mais ceux qui sont fondants et avec le mien, je n’ai jamais eu de souci particulier à sa réalisation.

Ce pudding peut être manger au petit déjeuner mais est davantage dégusté à l’heure du thé avec un bon thé Bois Chéri. Je vous laisse découvrir ma recette plus moderne plus bas ou j’ai utilisé un produit normand qui est le Caramel d’Isigny.

Pudding de pain mauricien

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Riz frit : riz cantonais de l’île Maurice, bien meilleur que chez l’Asiate accompagné d’une sauce aigre-douce à l’ail !

Un plat sino-mauricien très complet et goûteux qui plaira beaucoup à vos invités !

Bonjour bonjour, déjà un bon week-end à tous ! Vous êtes nombreux à m’avoir réclamé ma recette de Riz frit ! Pour la petite explication, le riz frit mauricien n’a rien avoir avec le riz cantonais “français”, je dis bien français car ici je trouve que l’on sert tout et n’importe quoi dans les restaurants chinois ou plutôt asiatiques ! En plus c’est la plupart du temps que du surgelé et c’est loin d’être bon et goûteux !

A l’île Maurice, on a la chance d’avoir un héritage cantonais et la cuisine se veut exquise et plein de saveurs. C’est souvent un plat que l’on fait lorsque l’on reçoit beaucoup de monde à la maison mais je dirai que celui que l’on fait n’est pas aussi bon que celui que l’on trouve les restaurants sino-mauriciens. Là où vous pourrez déguster un bon riz frit à l’île Maurice, c’est au restaurant de David à Rose-Hill, Le Pékinois.

Comme pour toutes les recettes, j’ai ma façon de faire, mes astuces et il en va de même pour le riz frit, je fais comme ce que mon palais m’a indiqué de faire. Si jamais, vous êtes perdues et que vous voulez avoir plus de précisions lors de l’exécution de la recette, n’hésitez pas à me contacter sur Facebook et je vous guiderai sans problème. Regardez bien toutes mes photos pour comprendre les proportions. Ce riz frit est pour une dizaine de personnes et si jamais il vous en reste, sachez qu’il se garde très bien au frigo comme au congélateur et il est même bien meilleur le lendemain comme beaucoup de plats. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Riz frit

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Beignets d’aubergine, de pomme de terre et de pain à la farine de pois chiches ! Street-food mauricienne en puissance !

Les beignets que tu dois absolument acheter quand tu vas au marché à l’île Maurice !

Hello la petite communauté ! J’espère que vous allez bien ! Après une soupe plutôt diététique, voici de nouveau une recette de friture ! Oui oui je sais, c’est l’été et vous voulez perdre vos kilos en trop pour rentrer dans vos maillots de bain mais à l’île Maurice, nous savons varier les plaisirs et les beignets font partie intégrante de notre culture.

Pour la petite info, nous n’appelons pas ces beignets ainsi mais plutôt des “Gâteaux”, voici les traductions des trois beignets suivant :

  1. Beignets d’aubergine : Gâteaux brinzel
  2. Beignets de pommes de terre : Gâteaux pommes de terre
  3. Beignets de pain : Dipain frire/ Pains frits

Voilà, je pense qu’il est important que vous sachiez les termes exactes si vous êtes amenés à vous renseigner là-dessus ou si vous en commandez une fois sur place. Pour ma part, étant de Vacoas, nous achetions toujours nos “Gâteaux”, au bazar (marché) de Vacoas.

La seule exception que l’on ne peut pas trouver vraiment partout, je dirai que ce sont les beignets de pain que l’on trouvera plus dans des petits “Snacks” ou “Tabagies”, styles de sandwicheries/bureaux de tabac à la Mauricienne ou vendus par des marchands de gâteaux spécifiques.

Ces beignets s’accompagnent très bien soit d’une sauce piment ou traditionnellement d’un Chutney de coriandre fraîche. J’espère que ma recette vous plaira, je vous laisse la découvrir plus bas. Bon appétit !

Beignets

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bouillon Mee Foon : soupe de vermicelles de riz au poulet, aux œufs et aux légumes ! Un délice sino-mauricien !

Une soupe saine, light, pleine de saveurs et ultra complète !

Après les Chips de bananes, voici une bonne soupe pour notre bonne conscience. Les beaux jours arrivent de plus en plus mais ce n’est pas pour autant que la soupe doit être bannie de nos menus ! Dans les pays chauds, on mange également très chaud et c’est ce dont j’ai toujours eu l’habitude à l’île Maurice et également à travers mes différents voyages en Asie (Malaysie, Singapour, Thaïlande etc.). Après vous avoir livré maintes recettes de carrys/caris différents, je me suis rendue compte que j’avais négligé le côté très bouillon et soupe des Mauriciens.

En effet, nous, les Mauriciens, nous aimons manger tout ce qui est un peu liquide et contrairement aux Français ou autre pays, nous nous servons de ce que l’on appelle des “Bouillons” comme sauces pour le riz, ainsi que le Bouillon poisson peut être consommé dans un petit bol servi en plus de son riz mais également sur le riz avec plusieurs accompagnements différents.

Ainsi cela ne nous dérange pas d’avoir un plat composé de riz, de légumes verts, de pommes de terre frites et de bouillons ou de légumes secs ou même de salades. Nous mélangeons vraiment tout et ce qui fait le charme très complet de nos spécialités !

Je vais maintenant vous parler du Bouillon Mee Foon (prononciation : Mifoune) qui est une spécialité sino-mauricienne (mauricienne aux origines chinoises/cantonaises). Cette spécialité est très saine et complète, c’est une soupe qui fera aimer les légumes à vos enfants. Aujourd’hui, avec beaucoup de recul, je pense que ce qui m’a fait aimer les légumes, ce sont justement toutes les bonnes façons que nous avons de cuisiner les légumes à l’île Maurice. Chaque culture a contribué à sa façon et ça, c’est juste génial ! Je vous laisse découvrir ma recette plus bas et bon appétit !

Bouillon Mee foon Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chips de bananes, un classique du grignotage et de l’apéro à la Mauricienne !

Je vous livre mon secret pour réussir vos Chips de bananes comme au pays !

Hello les gourmands ! Avant de vous souhaiter un bon week-end sauf si vous avez le luxe de faire le pont et que vous êtes déjà en week-end depuis hier, je voulais vous livrer la recette des Chips de bananes mauriciennes ou “Bananes Frire” en créole. Il n’est pas commun en France de manger des chips comme celles-ci car les chips traditionnelles de pommes de terre sont bien installées ! Néanmoins, depuis quelques années, j’ai constaté que les chips de légumes commençaient à devenir à la mode style les chips de betteraves, carottes ou panais !

Par contre, j’ai pu constater que les chips de bananes plantains, elles, commençaient également à faire surface mais je vous avouerai que je préfère celles de chez moi qui sont plus fines, plus croustillantes et plus goûteuses. Contrairement aux plantains, en plus, elles sont salées car on utilise des bananes vertes. Des bananes vertes, on fait également un très bon”Carry banane” !

Traditionnellement, les “Bananes Frire” sont vendus en sachet en en boîte et c’est vraiment quelque chose que l’on peut manger à n’importe quel moment de la journée car je le répète, le Mauricien aime grignoter et la tentation est partout. Je vous avouerai que ce n’est pas quelque chose que l’on fait “maison”car l’industriel est tellement plus facile à acquérir ! Je me souviens que ma mère avait essayé d’en faire et que c’était devenu tout mou et je me suis toujours dit que c’était difficile d’en faire ! Petit article intéressant à lire concernant ces fameuses chips : http://www.lemauricien.com/article/success-story-des-chips-croquantes-au-gout-banane .

Aujourd’hui j’ai changé mon fusil d’épaule ! Quand l’on se retrouve en France comme moi et qu’on adore les Chips de bananes, ça devient vite un manque, c’est là que je me suis lancée et que j’ai réussi à non seulement obtenir de véritables chips croquantes mais également un goût totalement similaires et en plus en faisant tout au pif, comme je sais si bien le faire hehe. De plus, le coût des chips de bananes ayant augmenté à l’île Maurice, j’ai dit à ma mère que ce n’était plus la peine qu’elle m’en ramène car j’arrivais très bien à les confectionner moi-même. Pour les Ébroïciens ou les gens vivant aux alentours d’Évreux, vous pourrez  trouver des bananes vertes à la Madeleine chez Daniel, le Français qui tient une boutique exotique à côté de la Caisse d’Épargne. Je laisse donc découvrir ma recette plus bas.

Banane frire Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

À la découverte du thé noir à la vanille de l’île Maurice et tout ce qui tourne autour !

Le thé mauricien qui a bien le goût du revenez-y !

Après la pièce montée de Napolitains, je vous propose un billet plus orienté sur la culture mauricienne et plus précisément sur nos coutumes en terme de thé. J’ai d’autant eu envie de vous partager cela car je viens de recevoir un nouveau service à thé de la part de Guy Degrenne et je trouvais cela sympathique de tester mon thé dans ma nouvelle théière Salam. D’ailleurs si vous allez la voir, c’est par ici : http://www.guydegrenne.fr/idcadeaux/evenement-salam/salam-noir-mat-theiere-4-tasses-feutre-noir-211992.html .

Déjà pour vous parler un peu d’un point de vue historique, l’île Maurice a été colonisée par les Britanniques au début du XIX ème siècle et a obtenu son indépendance le 12 mars 1968. Avant cela, nous avons également eu les Hollandais au tout début puis les Français qui ont perdu pied à l’arrivée des Anglais.

Alors, je sais que cela peut paraître cliché mais qui dit Anglais dit thé, non? Bref nous avons été imprégnés par ce rituel du thé, l’heure du thé est ainsi sacrée à l’île Maurice. C’est un peu comme l’heure de la Telenovela en Amérique du Sud (d’ailleurs chez nous aussi hehe). La marque phare de thé qui reste un incontournable est celle de Bois Chéri. D’ailleurs si vous allez en vacances sur mon île, vous pourrez aller faire ce que l’on appelle la route du thé et visiter leur usine ainsi que leur musée, et aurez le plaisir de faire une dégustation dans une magnifique demeure coloniale, car oui le thé c’est une institution ! Surtout le thé noir à la vanille ! Nous avons d’autres marques comme le thé Chartreuse ou encore le thé Corson, celui-là il porte bien son nom car il est beaucoup trop corsé pour moi mais très bon quand même selon les goûts. Le goût vanillé du thé est vraiment présent en subtilité, cela ne gâche pas le goût du thé noir, au contraire la vanille vient apporter une douceur. Je n’aime, par exemple, pas le thé Twinings à la vanille car cela a un goût vraiment très chimique. Kit à boire du Thé à la vanille, je préfère prendre celui de chez moi ou alors prendre sous une autre marque du thé noir tout simple style Lipton ou du thé à la bergamote de chez Tetley !

Savez-vous ce que le Mauricien prend à l’heure du thé ?

Eh bien, vous me direz du thé et je vous répondrai que oui mais pas que ! Ce thé est un thé au lait, la plupart du temps avec du lait en poudre. Le lait en poudre fait partie de notre culture et on en met dans beaucoup de choses, y compris les pâtisseries. D’ailleurs en parlant de pâtisseries, ma Tarte à la banane mauricienne ainsi que mes Napolitains accompagneront bien ce thé ! Pour en savoir plus et pour vous inspirer sur l’univers du goûter mauricien, rendez-vous sur le lien suivant : http://www.latelierdekristel.com/category/tea-timedesserts/.

Les Mauriciens n’ont pas de tabous pour le goûter ! Tout est permis, aussi bien le salé que le sucré et c’est un moment que l’on savoure. Ainsi on aime bien se faire toaster du bon pain, le tartiner de beurre et rajouter de bonnes tranches de Cheddar Kraft par dessus. On peut également manger des gâteaux piments dans du bon pain chaud avec du beurre ! Tout ce qu’il faut pour la ligne (courbe)… Bien sûr le même régime peut-être appliqué au petit-déjeuner ! Je vous laisse découvrir mes photos plus bas !

Thé mauricien Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma mini pièce montée printanière de Napolitains, les fameux sablés emblématiques de l’île Maurice fourrés à la confiture de Goyave !

Pourquoi toujours mettre le Macaron en vedette lorsque le Napolitain, lui, existe !

Hello les amoureux du Printemps et des goûters ! Je voudrais vous faire partager une idée de pièce montée mauricienne qui m’est apparue hier et je l’ai réalisée ! Eh oui les Mauriciens & bien sûr toute autre personne qui voudrait découvrir le Napolitain, que ce soit pour des anniversaires, des mariages ou des baptêmes, vous avez la possibilité de faire quelque chose d’assez jolie et fraîche avec notre petite star mangeable !

Pour cette recette, je me suis inspirée de la recette de Je-Papote. Céline, une franco-mauricienne est celle qui le tient, son blog est à la fois axée sur la gastronomie et le voyage donc vraiment à découvrir. Sa recette est vraiment la plus parfaite que j’ai trouvée jusqu’à présent. C’est une blogueuse extraordinaire qui a récemment créé un autre blog sur l’île Maurice intitulé Mo ti zil Maurice : http://www.motizil.com/.

Le Napolitain ou d’ailleurs Napolitaine, selon les gens, est vraiment ma pâtisserie mauricienne préférée que l’on peut à la fois trouvé dans les boulangeries/pâtisseries, en vente dans des sachets au supermarché, dans des snacks (petits endroits où l’on peut grignoter) etc. Bref il est vraiment ancrée dans notre culture.

Si vous allez sur le blog de Céline, vous verrez que les Napolitains sont traditionnellement roses soit un flashy soit pastel, cela dépend où on le trouve. Je dirai que plus il est cher et raffiné, moins il est clair et plus il est bon marché, plus il est foncé. C’est un petit constat que j’ai fait de mon expérience à l’achat de ce dernier.

Ici, j’ai voulu être créative, bien sûr comme nous ne sommes pas nombreux à la maison, j’ai fait une Mini pièce montée mais pourquoi pas voir en plus grand? De plus, pour la décorer j’ai utilisé les fleurs et jeunes feuilles de cerisier de mon jardin, une belle empreinte du passage du Printemps ! Mon glaçage n’est pas rose, car l’effet tacheté donne un petit côté sympa selon moi ! Il suffit pour cela de ne pas bien mélanger votre glaçage. Je vous laisse découvrir la recette plus bas. Pour la confiture de goyave, rendez-vous sur mon épicerie mauricienne en ligne favorite : http://christiesshop.com/fr.

Napolitains

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

}