Sweet ou Sakkarai pongal, riz parfumé sucré tamoul au moong dhal, jaggery, épices, lait de coco, noix de cajou, amandes et raisins secs ! Une recette vegan et healthy !

Découverte d’une spécialité qui concerne mes origines lointaines grâce à Tilda !

Pour ceux qui me connaissent bien, vous savez que je suis mauricienne mais surtout de la communauté tamoule. Les spécialités du Sud de l’Inde, ça m’y connait et surtout des plats que nos ancêtres ont ramené à l’époque mais que l’on a refait avec les produits que l’on trouvait sur place ou encore des plats anciens qui ont évolué au fil du temps en Inde mais qui sont restés les mêmes à l’île Maurice.

Le Sweet Pongal, je ne connaissais pas mais je connaissais son cousin qui est le Pongo Sadon (prononciation mauricienne) étant en réalité le Pongal Sadam , recette que je vous donnerai également à l’occasion ! Pongal en tamoul signifie « bouilli ». Pongal, c’est aussi la fête des moissons et actions de grâce pour les hindous, cela dure 4 jours. Personnellement, j’ai tenté cette recette par simple curiosité et par rapport à ma collaboration avec Tilda où j’ai été amenée à créer ma version du Sweet Pongal avec leur riz parfumé.

Je vous laisse découvrir ma recette et espère qu’elle vous plaira !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Carpaccio de thon au combava, mélange de fleurs de sel à la vanille, baies roses et poivres sauvages de Madagascar, avocat, framboises et fleurs comestibles pour un réveillon exotique !

De jolies entrées légères et raffinées pour les fêtes !

Que ce soit pour les fêtes, pour une occasion spéciale, pour un repas entre amis, ceux qui me suivent savent que j’aime profondément le carpaccio de poisson ! Mon mari étant pêcheur amateur, il me fallait toujours réfléchir pour ne pas me lasser du poisson qu’il me ramenait.

Aimant le poisson cru que ce soit à la Japonaise en sushi ou encore à la Péruvienne en ceviche ou à la Tahitienne avec du lait de coco, j’ai réfléchi à une façon de m’approprier le poisson cru avec les saveurs de l’Océan Indien. A l’île Maurice, nous n’avons pas toujours mangé du poisson cru car ce n’était pas dans la coutume, c’est venu plus tard avec le développement du tourisme.

Les autochtones ont toujours eu pour habitude de tout manger très cuit pour des questions de bactéries j’imagine. Cependant, mon goût pour le cru est venu lorsque je suis arrivée en France car ici on ne surcuit pas les aliments et il y a un tel brassage de cultures qui ont pignon sur rue, que j’ai pu découvrir un panel de saveurs différentes. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Briani d’espadon fondant, un plat mauricien festif à base de riz, épices, herbes et poisson ! Un véritable régal !

Le plat incontournable peu importe ce que tu célèbres !

Et si je vous disais que c’est la première fois que je tente un briani de poisson, que me direz-vous ? Pour cette recette qui est la dernière en collaboration avec Coca-Cola Mauritius pour célébrer cette nouvelle année 2020, j’ai décidé de concocter un briani…

Tous les Mauriciens ont ce souvenir d’un bon briani suivi d’un verre de Coca-Cola qui pique bien et qui va parfaitement avec ce plat plein d’épices. Vous ayant déjà proposé trois recettes de briani différentes sur mon blog mais qu’autour de la viande, j’ai décidé d’en faire à l’espadon pour cette fin d’année car c’est un poisson simple et distingué.

Ici, je vous explique comment cuisiner très rapidement un briani qui pourtant est un plat long à faire. J’ai eu l’occasion de ne manger ce briani que dans des mariages mais très peu chez moi. Ma mère option la plupart du temps pour le briani poulet ou encore d’agneau. Un véritable délice ! Je vous laisse découvrir ma recette plus bas !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Brochettes festives de poulet, crevettes, poivrons, oignons rouges et ananas Victoria marinées à la sauce d’huître !

Faire voyager ses convives en papilles direction l’île Maurice.

Saviez-vous que les Mauriciens étaient les pro du barbecue ? Oui, les grillades, c’est vraiment notre truc à nous et surtout quand on veut célébrer des évènements. Nous aimons tout particulièrement faire mariner nos viandes pour qu’elles soient plus tendres et qu’elles aient encore plus de goût et de saveur.

Cette recette de brochettes me rappelle le temps où j’étais petite et que je passais du temps chez ma tante Pamela et mon oncle Gha. C’était le bon vieux temps où je m’amusais à me filmer et à jouer la présentatrice télé pendant que ma cousine Roubeena me filmait. Bref ma tante faisait toujours plein d’amuse-gueules sympathiques dont les brochettes en question.

Cette recette est idéale aussi bien pour l’apéritif ou que pour un plat original. Personnellement, je ne l’ai connu que dans un cadre « apéritif » où c’était davantage un « Gadjak », tapas à la Mauricienne. J’ai le plaisir de vous annoncer une collaboration avec Cola-Cola Mauritius à l’occasion des fêtes de fin d’année et ces brochettes qui vont parfaitement avec cette boisson qui dès l’enfance a su vous faire rêver grâce à ses pubs autour de Noël !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Un menu express exotique pour les fêtes : idéal pour les working girls et les super mums qui n’ont pas le temps !

Bon réveillon à tous ! Régalez-vous et profitez de vos proches !

Vous me suivez depuis quelque temps et vous voyez que je cours partout ! Je suis sûre que beaucoup d’entre vous constate qu’en ce moment je suis très occupée car le temps et le bouche à oreille ainsi que l’acharnement ont fini par payer car L’atelier de Kristel est au service de diverses marques.

Voici un menu qui vous permettra de passer peu de temps en cuisine, de vous régaler comme jamais, de voyager en papilles et de passer un maximum avec vos proches ! N’oubliez pas d’aller vous abonner à ma chaîne youtube et de mettre un petit pouce bleu pour soutenir ma vidéo. La vidéo plus bas vous dira comment faire et vous expliquera tout ! Pour une fois pas, je n’ai pas fait de roman et tout est dit dans la vidéo. Bonne fête de Noël à vous !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Poulet rôti moelleux de Noël avec ses légumes juteux : pommes de terre, carottes, champignons et arouille (taro) !

Le goût d’antan et de simplicité qui réunit tous les peuples, surtout en cette période festive !

Comment vous dire que le poulet rôti est un plat que j’affectionne tout particulièrement. En effet, pour moi ce ne sont que des souvenirs ! Ça me rappelle tant les bon repas familiaux, simples mais tellement savoureux.

De plus, le poulet faisait partie de nos habitudes alimentaires comme beaucoup de pays africains ou même asiatiques, on le cuisinait à toutes les sauces. Ma mère faisait très souvent du poulet rôti, petite note très importante chez nous le poulet dit « rôti » ne se faisait pas forcément au four comme en France lorsque l’on dit d’une viande qu’elle est rôtie. Pour les Mauriciens, en créole on ne fait pas toujours référence à quelque chose qui a été fait au four, ça peut tout simplement être quelque chose qui a été cuit et grillé dans une casserole.

Enfin ce que j’aimais c’était l’esprit créatif de ma mère, j’aimais son esprit alternatif et sa façon de se débrouiller avec ce qu’elle avait. Elle faisait donc son poulet rôti, puis des restes de son poulet rôti, elle récupérait le poulet restant, l’émiettait et en faisait de très bons sandwichs que l’on pouvez déguster pendant des pique-niques en famille. Et quand elle avait fini d’utiliser les morceaux de poulet restants, elle récupérait ensuite la carcasse ou bien sûr il restait encore quelques miettes de poulet et en faisait une très bonne soupe à base de riz, giraumon, carotte et thym, une bonne soupe de grands-mères. Du coup, il n’y avait pas de gaspillage et ce n’était en aucun cas moins bon, au contraire ! Ça avait du goût : le goût de l’authenticité.

A l’occasion de Noël, je me suis associée à Coca-Cola afin de vous délivrer des recettes typiquement de Noël mais qui vont également de paire avec cette boisson qui nous transporte totalement dans cette période de l’année ! Qui n’a jamais vu une publicité de Coca-Cola ?

A l’île Maurice, le Chapon et la Dinde traditionnels n’étant pas communs soit pour une question de prix soit au point de vue culturel, le poulet, lui, est omniprésent ! Alors la simplicité suffit complètement du moment que c’est cuisiné avec amour et partagé avec les gens qu’on aime !

« Ma mère m’a transmis cette façon d’interpréter les choses et je lui en remercie. »

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Cheesecake salé « fusion »à la Chantilly de cream cheese, ail, ciboule, aux crevettes et marlin fumé sur une base de crackers

Une entrée créée pour les fêtes fortement inspirée des canapés mauriciens !

Le Mauricien aime le cheddar ou le cream cheese (Philadelphia), les crackers, les produits de la mer (crevettes, marlin fumé etc.) l’ail et les fines herbes et les légumes croquants ! Ici tout est réuni pour qu’il soit content ! Je me souviens de quand j’étais enfant, on tartinait des « biscuits » salés avec du beurre, du fromage et on mettait plein de choses dessus et du marlin fumé entre autres.

Ces goûts ne sont pas spécifiques à une communauté en particulier mais vraiment communs à tous les Mauriciens. Ce sont des goûts que nous tenons de l’héritage britannique.

C’est un assemblage de snacks que j’ai utilisé afin de faire une entrée chic et raffiné mais avec des ingrédients simples. D’ailleurs qui dit snack à Maurice, dit un bon Coca Cola pétillant avec pour compenser le côté salé avec le sucré pétillant de cette boisson. Bien évidemment, même si cela reste une boisson qui est parfois mal vue, cela reste quand même la boisson mythique de notre enfance à tous, la boisson commune à toutes les cultures du monde, la boisson incontournable où que l’on aille.

A l’île Maurice, cette culture est bien présente et tout le monde se souvient de son premier Coca Cola et à la façon dont cette marque nous a fait rêver et découvrir la fête de Noël autrement. La neige, nous n’en avons pas à l’île Maurice mais Coca Cola a su nous faire imaginer ce que cela pourrait être et voyager tout en étant sur notre île. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas.

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Riz parfumé renversé à la cardamome, à la vanille de Madagascar, au caramel et aux fruits exotiques frais !

Un dessert d’enfance revisité avec le riz parfumé Tilda qui rappelle le flan aux pruneaux mauriciens ou l’île au caramel !

Le riz au lait, LE souvenir d’enfance par excellence ! Je me souviens que lorsqu’il restait du riz, ma maman l’utilisait et le faisait recuire avec du lait en poudre, de la cardamome et des raisins secs.

Personnellement, je ne suis pas une grande fan des fruits secs et quand elle le faisait, je triais toujours mon riz en les mettant de côté. Cependant, j’ai toujours aimé le goût de son riz tellement simple mais tellement bon. Pour une version plus exotique et festive.

Car nous ne célébrons pas forcément les fêtes de fin d’année de la même façon dans tous les pays. J’ai élaboré pour Tilda cette recette de riz au lait renversé au caramel et y ai rajouté un coup de fouet grâce aux saveurs des fruits frais. De plus, la vanille de Madagascar apporte une belle douceur au riz. Ici la décoration se veut colorée, c’est ma vision mauricienne des fêtes car à l’île Maurice, c’est la période estivale contrairement à la France où il fait froid.

C’est une proposition de dessert qui change de ce que l’on fait traditionnellement et qui n’est pas « bourrative » contrairement à que l’on pourrait s’imaginer. Je vous laisse découvrir la recette plus bas.

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Gratin Giraumon : gratin de butternut à la mode mauricienne ! Un excellent accompagnement pour la volaille !

Une recette qui me rappelle la cuisine de ma mère et surtout en cette période festive !

Puisque l’hiver n’est pas encore arrivé et que c’est la fin de l’automne, je vous propose la recette de mon gratin giraumon. C’est une recette assez classique que l’on mange à la maison avec un poulet rôti par exemple.

A l’île Maurice, c’est également ce que nous appelons un « plat au pain » car nous avons du pain à côté pour manger car il faut savoir que notre alimentation de base reste quand même le riz. D’ailleurs vous pourrez aller voir mon dernier plat à base de riz complet Tilda qui peut-être vous inspirera pour les fêtes de Noël !

D’ailleurs, si vous êtes en manque d’inspiration et que vous ne savez que faire comme accompagnement pour votre dinde, chapon, canard ou volaille, ce gratin de butternut en portions individuelles pourrait également convenir.

Je reviens à l’origine de ce gratin ou encore du concept même de gratin à l’île Maurice. Ici en France, un gratin va toujours au four. Mais sachez qu’à l’île Maurice, non, c’est souvent à la casserole ou à la fin quand le gratin est chaud que l’on parsème du fromage et du crackers (biscuits) écrasés. Cela nous suffit pour appeler cela un gratin. En France, par exemple, le verbe « gratiner » veut systématiquement dire que le plat est passé au four. Je vous laisse découvrir ma recette plus bas !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !

Rôti de dinde laqué à la sauce soja farci au riz complet aux légumes asiatiques accompagné d’ananas Victoria rôti, de champignons Shiitaké et d’un riz complet frit.

Le riz complet Tilda même pendant la période festive ! Un menu light, ensoleillé et qui change de l’ordinaire !

Le mélange volaille/ananas, on le connaît bien dans les îles et sur le continent américain on trouvera beaucoup plus le mélange porc/ananas comme sur la pizza hawaïenne !

Cependant, à l’île Maurice et dans ma culture, nous avions pour habitude de concocter des brochettes avec des crevettes, du poulet et de l’ananas avec une excellente marinade goûteuse. Ce mélange se voulait très original.

D’ailleurs ici, il y a plein d’éléments que vous pourrez rajouter si besoin en accompagnement comme du poivron, du pak choï ou même des crevettes mais je ne voulais pas non plus dénaturer un plat de Noël à la Française ! Bien évidemment, vous devinez que je ne peux m’empêcher de ramener un peu de mon île Maurice à chaque fois et surtout en cette période où je n’ai pas mes proches !

Les champignons restaient selon moi un classique et les ananas remplaçaient le côté sucré des marrons ou encore des pommes. Je n’ai pas choisi de dinde entière car je trouve que c’est finalement beaucoup de temps de cuisson et ce n’est pas toujours évident à servir. Parfois on se retrouve même avec trop de reste sur les bras. Je dis tout ça mais je vais certainement vous proposer une recette de dinde entière d’ici peu.

En tout cas, j’ai choisi pour ce partenariat avec Tilda et en toute liberté de cuisiner le riz complet. Je trouve que pendant les fêtes, on se gave déjà pendant de choses « grasses » et pas forcément top niveau santé alors le fait de proposer un menu plus léger me semblait adapté et de plus avec un goût assez intéressant. Je vous invite à découvrir ma recette plus bas ! N’hésitez pas à être inventif à votre tour !

Lire la suite Rendez-vous sur Hellocoton !