« Rougaille saucisses » à ma façon avec des saucisses de Montbéliard {sous les conseils d’un ami réunionnais}

À l’île Maurice tout comme à l’île de la Réunion, nous avons le traditionnel « Rougaille saucisses » !

Bonjour les loulous ! Je n’ai jamais assumé le « rougaille saucisses » comme une spécialité mauricienne car chez moi, ma mère n’en faisait pratiquement pas ! Il faut dire que la qualité des saucisses que nous avions, n’avait rien à voir avec les bonnes saucisses de l’île de la Réunion. De plus, je pense que ce sont plus les Blancs mauriciens et les Créoles qui préparaient ce plat et je n’ai jamais eu l’occasion d’en manger car j’imagine que c’était fait avec des saucisses de porc comme à l’époque je n’en mangeais pas par rapport à ma culture « tamoule ».

Les seules fois que maman m’en avait fait, c’était surtout avec des saucisses de poulet et avec un genre de gratin de pâtes ! Un délice ! Pour cette recette de rougaille, je ne vais pas dire qu’elle est purement mauricienne car j’ai suivi les conseils de mon voisin Gino qui est de l’île de la Réunion et qui m’a vite fait aiguillée sur la confection de cette spécialité.

Les Réunionnais si vous lisez mon article, je suis convaincue que cette spécialité vous appartient et que votre recette est bien meilleure. Pour me rapprocher du goût de vos saucisses que j’ai du mal à trouver là où je suis, je les ai remplacées par des saucisses de Montbéliard qui font très bien l’affaire par rapport à leur petit goût fumé. Je vous laisse retrouver ma recette plus bas. On va dire que c’est une grosse fusion que j’ai faite en utilisant des saucisses de métropole, le savoir-faire du rougaille mauricien et les quelques touches épicées de la Réunion.

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 8 saucisses de Montbéliard Reflets de France
  • 6 tomates grappe mixées
  • 1 gros oignon jaune haché
  • 1 cuillère à café de curcuma LA CALE AUX ÉPICES
  • 1 cuillère à soupe de pâte d’ail & gingembre
  • 1 cuillère à café de sucre
  • Quelques branches de thym frais
  • Quelques branches coriandre fraîche hachée
  • 3 feuilles de curry LA CALE AUX ÉPICES
  • Persil frais ciselé
  • Poivre

Préparation

1 – Couper les saucisses en rondelles. Mettre une sauteuse à chauffer sur le feu sans matière grasse et faire revenir les saucisses pour que celles-ci lâchent de la graisse. Une fois cuites et dorées, enlever la matière grasse à l’aide d’une cuillère ou en la versant dans un petit bol.

2 – Sur un feu moyen et dans la même sauteuse, ajouter les oignons et la pâte d’ail et gingembre. Remuer jusqu’à ce que le tout sue.

3 – Ajouter les feuilles de curry ainsi que le curcuma, remuer encore. Si la sauteuse vous semble être trop sèche, ajouter une cuillère à soupe de graisse de saucisses.

4 – Les tomates mixées feront office de purée de tomates et il faudra les ajouter ainsi que le thym et sucre, poivrer également. Remuer. Baisser le feu (très doux) et laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 40 minutes. Découvrir et laisser cuire encore pendant 10 minutes à feu moyen.

5 – Avant de servir parsemer de persil et de coriandre. Il n’y a selon moi pas besoin de sel car les saucisses sont déjà, elles, salées. Mais rectifier l’assaisonnement selon vos envies. Servir avec du riz basmati nature ainsi qu’avec des « grains secs » (haricots rouges, cocos rosés ou blancs, lentilles etc.).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

1 Comment

  • Répondre gridelle 17 juin 2017 at 7 h 29 min

    très franchement, la réunionnaise que je suis trouve ton rougail plutôt appétissant! effectivement on le prépare un peu différemment sur l’île, il est notamment beaucoup plus « sec »… mais une touche d’originalité et comme tu le dis la « fusion » de plusieurs inspirations culinaires est toujours intéressante pour redécouvrir un plat! le choix des Montbéliard comme te l’as conseillé ton voisin est une excellente alternative!

  • Laisser un commentaire