Browsing Tag

Briani

Les accompagnements du Briani( et autres plats mauriciens) : salade de carottes, concombre et satini pommes d’amour (chutney de tomates) !

Manger un Briani ou un autre plat mauricien sans accompagnements, ce n’est pas possible !

Le Briani est la recette qui se trouve en dessous de celle-ci et publiée quelques jours avant. En réalité, la recette de ces accompagnements ne sont pas que spécifiques au Briani. Cependant, je tenais quand même à mettre les trois qui doivent être impérativement servis avec ce plat.

Ainsi le Mauricien mangera rarement un plat sans accompagnements sauf s’il n’a pas le choix. Les salades, chutneys, koutias, achards sont les mets qui vont venir relever le plat de départ et donner de la fraicheur et du pep. Un Briani doit au moins être servi avec un satini pommes d’amour pour qu’on puisse le comprendre comme on dirait en créole, c’est-à-dire avoir son vrai goût !

Les recettes ne sont pas très compliquées mais il faut savoir tout de même les faire. Ainsi respectez tout de même la simplicité des produits, par exemple s’il est demandé du vinaigre blanc, évitez les vinaigres aromatiques comme le balsamique ou le xérès qui ont des goûts assez marqués. C’est cette simplicité qui servira à relever votre Briani !

Le chaud avec le froid vous choque ? Il ne faut pas, nous mangeons les crudités suivantes comme vous vous mangeriez une bouchée de cornichon avec votre plat ! Donc il faudra vraiment mélanger les trois. Bien évidemment ici sur ma photo, j’ai bien dissocier chaque élément pour que vous puissiez les distinguer séparément. Je vous joins une photo d’une assiette typique ! La recette se trouve plus bas en vidéo et autrement si vous voulez suivre ma chaîne YouTube, en voici le lien => http://bit.ly/2yXSvPJ !

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un bon Briani poulet : un plat à base de riz épicé très populaire à l’île Maurice ! Et si on s’en faisait un ?

Une spécialité complète épicée (pas pimentée) juste comme il faut et idéale en toute occasion !

Un plat que j’ai pu faire pendant la période des fêtes de Noël et que je fais toujours quand je reçois du monde ou tout simplement pour ma famille ! Le Briani est un plat mauricien aux origines indo-musulmanes réalisé à partir de riz, d’épices, d’herbes fraîches et entre autres de viande. On peut en trouver à tout ! Originellement je pense que c’est quand même une spécialité à base d’agneau mais  je n’en suis plus très sûre ! On en fait avec du bœuf, du poulet, du poisson ou même à la mode végétarienne soit avec des légumes soit avec du soja déshydraté ! Il n’y a pas longtemps ma mère a même innové en en faisant un aux crevettes ! Comme quoi tout est possible en cuisine !

Petite précision qui peut être bien à savoir, faire du briani son métier, le plat de prédilection comme spécialité à vendre porte le nom d’une fonction s’appelle le Bandari ! Le Bandari est celui qui fait le Briani dans d’énormes deks (gamelles gigantesques) et qui cuisinent pour de gros événements en généralement. C’est une profession qui se transmet de père en fils, me semble-t-il et généralement c’est dans la communauté mauricienne musulmane que cela se passe.

Cette spécialité est notamment réalisée à l’occasion de célébrations telles que les mariages, réceptions & cérémonies religieuses ou encore pour des moments familiaux importants. Le Briani est également un plat très répandu en « street food » souvent vendu dans la rue en pleine nuit dans la capitale, Port-Louis dans des genres de food-trucks ou encore dans des petits bouibouis/snacks ! Le meilleur que l’on avait l’habitude de manger avec mon frère, c’était un Briani de boeuf qui était vendu à Vacoas (La Caverne) dans un genre de couloir ! Je ne connais malheureusement pas le nom mais c’était juste excellente !

Au travers de ce plat, je voudrais également honorer ma mère qui était la pro et qui avait de véritables mains de « musulmane » au sens culinaire du terme bien sûr car oui c’est une spécialité que les Mauriciens musulmans maîtrisent bien comme je l’ai écrit plus haut. Elle a toujours cuisiné pour toute la famille ! Même si elle ne m’a jamais appris à cuisiner, je l’ai toujours vu faire et ça c’est tout de même un genre de transmission de valeurs ! Je vous laisse découvrir la recette plus bas.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !