Chili con carne à la créole aux haricots cocos roses relevé à la purée de piment antillais Dame Besson accompagné de patate douce rôtie et d’un bon riz Basmati Tilda !

Par @latelierdekristel

Une recette à l’occasion des 50 ans de ces deux jolies marques tellement ancrées dans notre quotidien “culinaire” !

Quand t’es créole ou asiatique, il y a 2 choses que tu as toujours chez toi : le piment et le riz ! Un Chili con carne, ça vous dit ? De mon côté, c’est un plat que j’ai découvert en arrivant en France. La raison était qu’à l’île Maurice, ce n’était pas répandu à l’époque et de plus, je pense que c’est un plat que je ne connaissais pas car dans ma culture, nous ne consommions pas de viande bovine.

Aujourd’hui, je mange de tout et je suis très heureuse car je découvre vraiment des saveurs d’ailleurs. Cette curiosité et cette acquisition de connaissances culturelles et culinaires m’a vraiment permis de perfectionner mes recettes intéressantes et “fusion” comme je le dis souvent.

Je reviens au Chili con carne ! Vous pensiez que c’était une recette mexicaine ? Eh bien pas du tout ! Ce plat est d’origine Tex Mex (ce mot est un mix en Texas et Mexique), c’est pour ainsi dire un plat d’origine texane malgré le fait que tous pensent qu’il est mexicain de part son nom “hispanique”. Il n’y a pas de légendes définies mais plutôt des hypothèses sur l’histoire de ce plat. L’une raconte que ce plat remonterait à l’époque des conquistadores où ce serait une soeur espagnole María de Ágreda qui aurait baptisé des Indiens et ils auraient vu l’apparition d’une “Dame en bleu” leur disant de consommer ce ragoût épicé à base de viande.

L’autre légende raconte que ce plat proviendrait des prisonniers qui était nourri grâce à ce ragoût peu coûteux et qu’à leur sortie de prison, l’auraient popularisé et fait connaître à leurs proches. En fin de compte, de mon côté, je me rends que j’ai vraiment parfait ma recette de chili au fil des années. Ce que j’aime avec ce plat, c’est sa générosité, son côté goûteux, savoureux et réconfortant ! C’est également relevé d’épices, c’est complet à la fois avec les haricots rouges mais les légumes qui le composent. Ici, j’ai réinterprété la recette un peu à la créole, je vous invite donc à aller la découvrir plus bas !

Pour 6 personnes

Ingrédients

Pour le chili con carne

  • 800 g de viande hachée
  • 200 g de haricots cocos roses préalablement cuits
  • 1 gros oignon émincé
  • 2 gousses ail dégermées et pressées
  • 1 filet d’huile d’olive
  • Sel
  • Poivre du moulin
  • 300 g de purée de tomates
  • 1/2 poivron jaune coupé en cubes
  • 1/2 poivron rouge coupé en cubes
  • 1/2 poivron vert coupé en cubes
  • 3 branches de thym
  • 6 branches de coriandre fraîche
  • 3 feuilles de laurier
  • 1 cuillère à café de cumin moulu
  • 10 brins de cive ciselés
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre
  • 1 cuillère à café de purée de piments Dame Besson (ou la version Colombo pour ceux qui aiment le très pimenté avec une touche d’épice)

Pour les accompagnements

  • 2 grosses patates douces coupées en cubes
  • Fleur de sel
  • Poivre du moulin
  • Noix de muscade
  • Huile d’olive

Préparation

Préchauffer le four à 200°C.

1 – Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, déposer les cubes de patates douces, parsemer de fleur de sel, de noix de muscade (attention à être subtil car c’est une épice qui peut être forte en goût), poivrer, arroser d’huile d’olive et enfourner à 200°c pendant 15 à 25 minutes en surveillant bien le tout.

2 – Lancer également la cuisson du riz Basmati Tilda en suivant bien la méthode indiquée sur le paquet. Penser à laver le riz avant de le cuire afin d’en ôter l’amidon afin qu’il se détache parfaitement à la cuisson.

3 – Pendant ce temps, commencer la préparation du chili con carne. Dans un faitout, ajouter un filet d’huile d’olive et faire revenir les oignons, l’ail, le thym, la cive et le laurier.

4 – Une fois que le mélange précédent, commence à suer, ajouter les poivrons, le cumin et le paprika . Faire revenir le tout avant de rajouter le reste des ingrédients.

5 – Ajouter la viande hachée, saler et poivrer de nouveau. Remuer afin qu’elle cuisine parfaitement de façon uniquement et qu’il n’y ait pas de bloc qui se forme.

6 – Ajouter la sauce tomate, les haricots cocos roses ainsi que le cacao en poudre pour la brillance et la couleur.

7 – Hacher les tiges de coriandre en conservant les feuilles pour la présentation au moment de servir le chili con carne. Joindre les tiges à la préparation et recouvrir le tout d’eau. Il faut que tout soit en immersion car l’eau s’absorbera vite avec la cuisson.

8 – Pour couronner le tout et pour rehausser le goût de ce chili, ajouter la purée de piment antillais classique (ou la version Colombo, davantage piquante). Un chili sans piment ne pourrait pas s’appeler ainsi.

9 – Laisser mijoter le chili à couvert à feu doux pendant 25 minutes.

10 – Une fois le chili prêt, procéder au dressage en suivant le modèle sur les photos, en servant un peu de chili, de patate douce rôtie, de riz Basmati Tilda et compléter avec un peu de piment antillais (ou Colombo) au milieu. Parsemer de cive et de feuilles coriandre ciselées. Bon appétit !

*Les textes et photos du blog https://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

You may also like

1 comment

Fish Tacos du blog La cerise sur le maillot ! - L'atelier de Kristel 22/06/2021 - 21 h 52 min

[…] En effet les américains réalisent beaucoup de recette aux influences mexicaine ! Par exemple le Chili con carne n’est en réalité pas une recette mexicaine mais […]

Réponse

Laissez un commentaire