Chutneys(Satinis)/Sauces

Satinis & Sauces, des accompagnements indispensables !

Si je parle « satini » en France, il est vrai que les gens ne me comprendraient pas, n’est-ce pas ? En réalité « Satini » également écrit « Chatini », n’est plus ni moins que la prononciation créolisée du mot Chutney. Ce petit accompagnement nous vient de la communauté indienne à l’île Maurice et fait maintenant partie de nos habitudes alimentaires.

Ainsi, un plat est rarement servi tout seul, il doit soit y avoir le satini ou une sauce quelconque ou encore des achards ou des choses « confites » sachant que chez nous ça signifie « pickles » ! Il faut relever le plat d’une façon quelconque en plus de ce que l’on met comme ingrédients dedans !

chutneys - satinis -sauces

Satinis

Satini pommes d’amourChutney de tomates que l’on mange avec plusieurs plats tels que le briani, le plot etc.

Satini cotomiliChutney de coriandre que l’on sert avec les beignets et les crêpes salées entre autres

Satini pistacheChutney de cacahuètes épicé que l’on sert avec le Canjee 

Satini brinzelCaviar d’aubergines que l’on prépare souvent avec les piments cari frits et le poisson corne frit

Satini vertChutney que l’on sert avec le risotto indo-mauricien de la communauté tamoule : le Canjee

Satini cocoChutney de noix de coco à la menthe et à la coriandre servi avec le Bouillon de poisson, le Kitiri ou encore le Dhall pita 

Sacre MangaChutney de mangues épicé salé sucré servi lors du Canjee ou du 7 carrys

Sauces

Sauce l’ailSauce aigre-douce que l’on sert avec le Riz frit et le Haleem

Mayonnaise aux cornichonsUne mayonnaise que l’on déguste avec les Calamars croustillants sino-mauriciens

Achards & confits

(En construction)

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire