Briani poulet : un plat à base de riz épicé très populaire à l’île Maurice, un classique à la fois street-food, festif et un plat complet du quotidien !

Une spécialité complète épicée (pas pimentée) juste comme il faut et idéale en toute occasion !

Le Briani est un plat mauricien aux origines indo-musulmanes réalisé à partir de riz, d’épices, d’herbes fraîches et entre autres de viande. On peut trouver beaucoup de versions différentes ! Originellement je pense que c’est quand même une spécialité à base de mouton. On en fait avec du bœuf, du poulet, du poisson ou même à la mode végétarienne soit avec des légumes soit avec du soja déshydraté. Il n’y a pas longtemps ma mère a même innové en en faisant un aux crevettes ! Comme quoi tout est possible en cuisine !

Petite précision qui peut être bien à savoir, faire du briani son métier, le plat de prédilection comme spécialité à vendre porte le nom d’une fonction s’appelle le Bandari ! Le Bandari est celui qui fait le Briani dans d’énormes deks (gamelles gigantesques) et qui cuisinent pour de gros événements. C’est une profession qui se transmet de père en fils, me semble-t-il et généralement c’est dans la communauté mauricienne musulmane que cela se passe.

Cette spécialité est notamment réalisée à l’occasion de célébrations telles que les mariages, réceptions & cérémonies religieuses ou encore pour des moments familiaux importants. Le Briani est également un plat très répandu en « street food » souvent vendu dans la rue en pleine nuit dans la capitale, Port-Louis dans des genres de food-trucks ou encore dans des petits bouibouis/snacks ! Le meilleur que l’on avait l’habitude de manger avec mon frère, c’était un Briani de boeuf qui était vendu à Vacoas (La Caverne) dans un genre de couloir ! Je ne connais malheureusement pas le nom mais c’était juste excellent !

Au travers de ce plat, je voudrais également honorer ma mère qui était la pro et qui avait de véritables mains de « musulmane » au sens culinaire du terme bien sûr car oui c’est une spécialité que les Mauriciens musulmans maîtrisent bien comme je l’ai écrit plus haut. Elle a toujours cuisiné pour toute la famille ! Même si elle ne m’a jamais appris à cuisiner, je l’ai toujours vu faire et ça c’est tout de même un genre de transmission de valeurs ! Ce briani ressemble au biryani indien Hyderabadi à l’exception qu’il n’y a pas de tomates dans la préparation. Je vous laisse découvrir la recette plus bas.

https://youtu.be/uhwMGMqW6mQ

Le Briani s’accompagne souvent d’une salade vinaigrée de carottes ou de concombres et impérativement d’un satini pommes d’amour (chutney de tomates vinaigré et pimenté) à l’île Maurice.

Pour 8 personnes

Ingrédients

Pour la marinade

  • 3 cuillères à soupe d’épices à Briani
  • 6 graines de cardamome
  • 5 clous de girofle
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 bouillon de poule émietté
  • Pistils de safran (Jaffran)
  • Sel
  • Poivre
  • Quelques branches de coriandre fraîche ciselée
  • Quelques branches de menthe fraîche ciselée
  • 1/2 jus de citron
  • 2 cuillères à soupe de pâte d’ail et gingembre (si vous n’en avez pas du tout prêt vous pouvez faire votre mélange en mettant autant d’ail que de gingembre mixés ou râpés ensemble)
  • 1 yaourt nature sans sucre
  • Deux cuillères à soupe d’huile végétale
  • Un poulet entier découpé en morceaux d’un kilo et demi environ

Pour le riz

  • 500g à 600g de riz Basmati déjà cuit (il faut qu’il ait été bien lavé afin d’en ôter tout l’amidon et qu’il soit bien en grains), ici c’est un riz Basmati extra grand Tilda

Pour la cuisson du riz, vous pouvez utiliser la méthode du micro-ondes en cliquant ici.

Pour le reste du plat

  • 2 gros oignons coupés en demi lamelles
  • 4 pommes de terre de taille moyenne précuites coupées en quartier ou en deux dans le sens de la longueurs saupoudrées de cumin, épices briani et de colorant jaune
  • 8 oeufs durs saupoudrés d’épices briani et de colorant jaune (Optionnels)
  • 11gde coriandre fraîche
  • 11g de menthe fraîche
  • Pistils de safran
  • 1 cuillère à soupe et demie d’épices à Briani
  • Mélange d’épices (le même que pour la marinade)
  • Huile et Ghee (beurre clarifié indien) ou beurre normal (autrement préparer son propre ghee en faisant chauffer le beurre dans une petite casserole et y ôtant la crème qui remonte)
  • Sel & poivre

Préparation

1 – Couper le poulet en morceaux. Dans un saladier mélanger tous les ingrédients pour la marinade et y ajouter le poulet. Laisser mariner toute une nuit.

2 – Faire frire les oignons dans un peu d’huile et ghee jusqu’à ceux-ci brunissent bien. Récupérer une partie des oignons et les mettre de côté en laissant un peu au fond.

3 – Faire frire les pommes de terre dans le mélange huile-ghee ou beurre jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Les mettre ensuite de côté dans un bol.

4 – Si dans la recette, il y a des oeufs comme précisé plus haut c’est optionnel, il faudra aussi les faire revenir dans le même mélange huile-ghee/beurre. Récupérer ensuite les oeufs et les mettre de côté dans un bol.

5 – Faire ensuite dorer le poulet de chaque côté, il ne faut pas trop remuer pour que cela ne fasse pas de sauce. Bien garder la marinade et mettre un peu d’eau dans le bol pour tout récupérer, mettre de côté.

6 – Rajouter le reste des ingrédients, si les pommes de terre étaient précuites, ne pas les mettre au fond mais les garder pour les mettre en haut mais si elles étaient juste revenues dans le mélange huile-ghee, les rajouter avec le poulet au fond comme sur la photo ci-dessous avec les oeufs. Saler et poivrer de nouveau. Rajouter de l’ail et du gingembre avant de mettre le riz cuit par dessus.

7 – Au dessus du riz, parsemer de safran, d’oignons frits, d’épices Briani, un peu de colorant jaune et même rouge comme ici (pour changer un peu), saupoudrer d’épices briani, de graines de cumin, rajouter des clous de girofle, graines de cardamome, saler et poivrer. Parsemer généreusement de menthe et coriandre et couvrir. Arroser de la marinade du poulet gardée précédemment et diluée avec de l’eau. Laisser cuire à feu doux au moins pendant 30min.

8 – Pour donner de l’onctuosité, on peut rajouter un gros morceau de beurre et remuer le tout. Rectifier l’assaisonnement si besoin et faire attention de ne pas casser ni le poulet ni les pommes de terre ou les oeufs. Servir avec les accompagnements classiques qui sont les achards, le satini pommes d’amour, le salade de concombre et de carottes.

*Les textes et photos du blog http://latelierdekristel.com sont la propriété exclusive de Kristel FROGER, créatrice de L’atelier de Kristel et sont protégés par les textes de loi L111-1 et L123-1 du code de la propriété intellectuelle.
La reproduction du contenu de ce blog, en tout ou en partie, est interdite sans la permission écrite de l’auteur (sauf mention particulière) et reste constitutive d’un délit.

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

9 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Mskapje 23 décembre 2015 at 7 h 48 min

    Si on a pas d’épices briyani, par quoi peut on les remplacer ?

  • Avatar
    Répondre Angelilie 4 mars 2018 at 14 h 51 min

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. blog très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon univers. Au plaisir

    • @latelierdekristel
      Répondre @latelierdekristel 7 mars 2018 at 8 h 28 min

      Bonjour ! C’est vraiment très gentil 🙂 il me semble j’avais déjà vu votre blog mais je vais de nouveau aller y faire un tour 🙂 ! A très vite !

  • Avatar
    Répondre segsea 4 mars 2018 at 18 h 55 min

    @latelierdekristel,thanks a lot for the article post. Much thanks again. Fantastic.

  • Avatar
    Répondre lorenzospizzirri 5 mars 2018 at 18 h 42 min

    Je vais tester ça rapidos ! Tu prends quoi comme vinaigre ? Vinaigre blanc ?

    • Avatar
      Répondre BRINDA Bouthy 6 mai 2020 at 17 h 08 min

      Bravo pour vos recettes Kristel . Simple abordable et efficace.

  • Avatar
    Répondre Hervexx 7 mars 2018 at 14 h 45 min

    Merci beaucoup, tu es un amour !

    • Avatar
      Répondre Cindy RLN 25 avril 2020 at 7 h 11 min

      Salut Kristel, super recette. Je vais l’essayer demain et vous laisserais un commentaire aprés la realisation. Bonne continuation.

  • Avatar
    Répondre Lacaille 13 mai 2020 at 8 h 26 min

    Merci ? Bcp Kristel confinée en Corse avec mes parents je sui s en manque de saveurs du monde …rien qu.en regardant tes magnifiques photos…je rêve de saliver …devant un vrai byriani…merci pour ta recette et ton blog est vraiment SUPER …bisous de Carole

  • Laisser un commentaire